Atelier Peine de mort

Pour des élèves de 12 à 15 ans qui étudient dans un établissement du secondaire I. L'atelier dure 1h30 - deux périodes de 45 minutes. Jusqu'à 26 élèves peuvent y participer. Plusieurs ateliers dans plusieurs classes peuvent également être organisés et les ateliers sont toujours adaptés en fonction de la classe et des besoins spécifiques. Nous participons volontiers à des journées hors-cadre.

Objectifs pédagogiques:

Les élèves comprennent ce qu'est la peine de mort et connaissent les informations pertinentes leur permettant de se positionner sur leur accord/désaccord avec cette pratique.

Ils et elles comprennent le lien entre les droits humains et la peine de mort.

Les élèves se questionnent sur les questions fondamentales liées à la notion de justice, dialoguent et débattent sur ces questions.

Méthode didactique:

L’atelier commence par un rallye de questions auxquelles les élèves doivent répondre par petits groupes. Ces questions permettent d'introduire le sujet et de tester les connaissances fondamentales des élèves. Ensuite, les réponses à ces questions sont abordées tout au long de l'atelier, tel un fil rouge.
Les apports théoriques sont donc amenés de manière interactive, en partant des connaissances des élèves et en les invitant à formuler des hypothèses.
Une activité les invite à se déplacer dans l'espace, en fonction de leurs perceptions de la notion de justice. Ainsi, les élèves sont invité·e·s à se positionner, dialoguer et argumenter sur ces questions, avec leur camarades.
Par groupes, ils et elles identifient, à la lumière de ce qui a été abordé jusqu'alors, les articles de la Déclaration Universelle des droits de l'homme qui sont en contradiction avec la peine de mort.
Une ouverture sur les droits humains est alors proposée, ce qui permet aux élèves de comprendre le cadre de référence avec lequel il est possible de lire le monde.

Enfin, les élèves sont amené·e·s à identifier des façons d'agir pour les droits humains au quotidien et découvrent le travail ainsi que les possibilités d'actions avec Amnesty International. Cette partie offre aux élèves la possibilité de concrétiser leurs apprentissages.

La position d'Amnesty International est sans équivoque au sujet de la peine de mort, car cette sentence est inhumaine, inefficace et irrévocable. Nous explicitons clairement notre position durant l'atelier mais encourageons les élèves à débattre et respectons les points de vue divergents.

Organisation logistique:

Pour cet atelier, le duo d'animateurs ou animatrices aura besoin d'un endroit pour écrire (tableau noir, retroprojecteur, uniboard, etc.), d'un projecteur, d'un ordinateur où brancher leur clé USB ou de la possibilité de brancher leur propre ordinateur et d'enceintes pour le son et sera amené à coller des affiches sur les murs de vorte classe.

Contribution financière:

Nous demandons une contribution financière de CHF 200.- pour un atelier de 1h30, soit CHF 100.- par animateur ou animatrice, qui viennent en duo. Ce montant peut être adapté à votre budget.

 

Prenez contact avec notre équipe