Les droits fondamentaux et l’État de droit victimes de dommages collatéraux !

Le Parlement met sous toit la législation anti-terroriste Les droits fondamentaux et l’État de droit victimes de dommages collatéraux !

La majorité du Parlement a entériné, lors du vote final, la législation controversée sur la lutte contre le terrorisme et assume incompatibilité avec les droits fondamentaux et les principes de l’État de droit. La Plateforme des ONG suisses pour les droits humains va maintenant suivre d’un œil critique la mise en œuvre de ces lois et s’apprête à défendre juridiquement les droits des personnes concernées.