Conseils pratiques pour écrire des lettres

Il convient de suivre les conseils suivants pour que les «Lettres contre l’oubli» soient le plus efficaces: Politesse: Rédigez dans un style formel et poli. Les destinataires réagissent mal aux lettre

Il convient de suivre les conseils suivants pour que les «Lettres contre l’oubli» soient le plus efficaces:

  • Politesse: Rédigez dans un style formel et poli. Les destinataires réagissent mal aux lettres de plainte ou d’accusation. L’objectif essentiel consiste à venir en aide à un être humain.
  • Neutralité politique: Les lettres – que vous écrivez au nom d’Amnesty International – ne doivent pas critiquer le pouvoir ni donner une appréciation idéologique des systèmes politiques. Elles doivent simplement exiger des Etats qu’ils respectent les droits humains.
  • Référence aux relations internationales: Dans la plupart des cas, les revendications se réfèrent aux conventions internationales sur les droits humains. Ces informations sont fournies dans les modèles de lettres.
  • Modèles: Un modèle de lettre est à disposition pour chaque cas. Il peut être repris tel quel. Vous pouvez bien entendu ajouter des remarques personnelles, par ex. que vous connaissez le pays pour y avoir voyagé, ou que vous suivez depuis longtemps sa situation politique.

Une introduction détaillée à la rédaction de lettres est à disposition sur le site des Actions urgentes. Elle convient également pour la rédaction de Lettres contre l’oubli ua.amnesty.ch

Indications pratiques

Envoi par fax: si votre fax ne passe pas, n'insistez pas trop longtemps. Il est possible que l'appareil du destinataire soit éteint ou que les lignes soient surchargées. Dans ce cas, adressez plutôt votre lettre par la poste.

Envoyez une copie de votre lettre à l'ambassade du pays destinataire. Amnesty International est régulièrement en contact avec les représentations diplomatiques pour parler des violations des droits humains.

Il peut arriver que vous receviez une réponse à votre lettre. Merci de nous en faire parvenir une copie à l'adresse suivante:

Amnesty International
«Lettres contre l'oubli»
Case postale
3001 Berne
Fax 031-307 22 33

Il n'est par contre pas nécessaire de nous faire parvenir une copie de votre lettre.

Amnesty International n’a pas connaissance de cas pour lesquels des personnes ayant expédié des «Lettres contre l’oubli» auraient rencontré ensuite des difficultés lors de voyages ou de demandes de visas pour les pays concernés.


Pour plus d’informations, contactez-nous par e-mail