Territoires palestiniens occupés / Janna Jihad Harcelée pour avoir dénoncé la violence exercée par Israël

Novembre 2021
Janna a commencé dès l’âge de sept ans à documenter les abus de l'armée israélienne. Ses reportages ont attiré une attention indésirable. Janna est aujourd'hui harcelée et menacée de mort.

Protégez Janna de la violence et de la discrimination!

Demandez au Parlement israélien de respecter les obligations qui incombent à Israël en vertu de la Convention des droits de l'enfant et de protéger Janna Jihad ainsi que tous les enfants palestinien·ne·s de la violence et de la discrimination.

«Je veux vivre comme tous·tes les autres jeunes», dit Janna Jihad. Cette jeune journaliste de 15 ans rend compte de sa vie quotidienne en Cisjordanie occupée. Aujourd'hui, son travail lui vaut d'être harcelée et de recevoir des menaces de mort.


Quand Janna avait sept ans, l’armée israélienne a tué son oncle. C'est à ce moment-là qu'a commencé son travail de reporter : avec un téléphone portable, Janna filme les persécutions auxquelles les forces israéliennes la soumettent elle et sa communauté. À travers son engagement, elle expose au monde la vie quotidienne des Territoires palestiniens occupés.

Les enfants et les jeunes palestinien·ne·s sont particulièrement touché·e·s. Beaucoup ont été traumatisé·e·s, arrêté·e·s ou même tué·e·s. Les forces israéliennes effectuent, par exemple, des raids nocturnes, détruisent des maisons et des écoles et répriment violemment les protestations de la population palestinienne. Parmi les personnes arrêtées figurent régulièrement des enfants et des jeunes.

« Je veux connaître la liberté dans mon pays. Je veux savoir ce que sont la justice, la paix et l’égalité sans subir le racisme systémique », dit Janna.

Vous pouvez aider Janna à atteindre son but.

Demandez à Israël de protéger Janna de la discrimination et de la violence