Rafael Marques de Morais © Droits réservés
Rafael Marques de Morais © Droits réservés

Angola: Action lettre pour Rafael Marques de Morais Journaliste condamné en raison de son livre «Les diamants de sang»

Le 28 mai 2015, le tribunal provincial de Luanda a déclaré le journaliste et défenseur des droits humains Rafael Marques de Morais coupable de «dénonciation calomnieuse» à l’encontre de 12 personnes, dont des membres des forces armées. Son inculpation et sa condamnation reposaient sur des allégations formulées dans son livre de 2011 intitulé Diamantes de Sangue: Corrupção e Tortura em Angola (Diamants du sang: corruption et torture en Angola).

Dans ce livre il dénonçait des violations des droits humains et des exactions commises par des généraux de l’armée et deux compagnies minières privées dans les mines de diamant des provinces de Lunda-Nord et de Lunda-Sud.

Il a été condamné à 15 jours d’emprisonnement pour chaque chef d’accusation, soit six mois de prison au total. Le tribunal a toutefois assorti la peine d’un sursis de deux ans, période pendant laquelle Rafael Marques de Morais devra s’abstenir de tout comportement délictueux. Cette décision risque d’entraver sérieusement son action en faveur des droits humains, étant donné qu’il n’existe aucune définition claire de ce qu’est un «comportement délictueux». Il a fait appel de cette condamnation le 3 juin 2015, mais aucune date n'a été fixée pour l’audience.

Outre cette condamnation avec sursis, le tribunal a également ordonné le retrait du livre des points de vente, y compris sur internet, et interdit toute réédition ou traduction, ce qui constitue une violation du droit à la liberté d’expression.

PROPOSITION DE LETTRE ET REVENDICATIONS

Monsieur le Ministre,

Le 28 mai 2015, le journaliste et défenseur des droits humains Rafael Marques de Morais a été condamné à une peine de prison par le tribunal provincial de Luanda pour «dénonciation calomnieuse». Son inculpation et sa condamnation reposaient sur des allégations formulées dans son livre de 2011 intitulé Diamantes de Sangue: Corrupção e Tortura em Angola.
Il a été condamné à 15 jours d’emprisonnement pour chaque chef d’accusation, soit six mois de prison au total. Le tribunal a toutefois assorti la peine d’un sursis de deux ans, période pendant laquelle Rafael Marques de Morais devra s’abstenir de tout comportement délictueux.
Outre cette condamnation avec sursis, le tribunal a également ordonné le retrait du livre des points de vente, y compris sur internet, et interdit toute réédition ou traduction, ce qui constitue une violation du droit à la liberté d’expression.
Il a fait appel de cette condamnation le 3 juin 2015, mais aucune date n'a été fixée pour l’audience.

Je suis très préoccupé·e par cette situation et je vous demande, Monsieur le Ministre, de faire en sorte que la condamnation de Rafael Marques de Morais soit annulée et toutes les charges retenues contre lui abandonnées.
En cas de recours formé contre lui, je prie instamment les autorités angolaises de veiller à ce que le procès en appel soit conforme aux normes internationales d’équité.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de ma haute considération.
 

Adresser la lettre à

Ministre de la Justice et des Droits humains
Rui Jorge Carneiro Mangueira
Ministry of Justice and Human Rights
Rua 17 Setembro, No. 32, Luanda
République d’Angola

Tél. : +222 33 03 27 ou +222 33 99 14 ou +222 33 93 41
Fax : +244 222 339 914 ou +244 222 330 327
Facebook : https://www.facebook.com/McsGovAO?fref=ts

Formule d’appel : Your Excellency, / Monsieur le Ministre,

Copies à

Ambassade de la République d'Angola
Thunstrasse 73
3006 Berne

Fax: 031 351 85 86
E-mail: berna@ambassadeangola.ch

 

Vous trouverez un modèle de lettre en français à la page 4 du fichier Word ici.