© Vincent Tremeau / Amnesty International
© Vincent Tremeau / Amnesty International

Cameroun: Action lettre pour 130 hommes et garçons disparus Disparition forcée de 130 hommes et garçons

Lettres contre l'oubli de septembre 2016
25 hommes et garçons sont décédés en détention et plus de 130 ont disparu après avoir été arbitrairement arrêtés par les forces de sécurité camerounaises le 27 décembre 2014 et détenus dans les locaux de la légion de gendarmerie à Maroua.

Ces arrestations sont survenues lors d’une opération de recherche et de ratissage à Magdeme et Doublé, deux villages du département de Mayo Sava, situé dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun. Cette opération avait elle-même été décidée à la suite d'attaques répétées de Boko Haram dans cette zone.

Le gouvernement camerounais a informé Amnesty International en juillet 2016 qu'un procès allait débuter devant le tribunal militaire de Yaoundé concernant les 25 personnes décédées en détention, dont on ignore encore l'identité. Les familles des victimes seront autorisées à se constituer partie civile.

Quant aux plus de 130 disparus, le gouvernement camerounais affirme ne pas savoir où ils se trouvent. Ils sont victimes de disparition forcée.

À la connaissance d'Amnesty International, aucune enquête n'a été diligentée sur la disparition de ces hommes et de ces garçons, qui étaient au moins 130. Leurs familles continuent de demander aux autorités de révéler l'endroit où se trouvent leurs proches et l'identité de ceux qui sont décédés en détention. Elles réclament que les personnes responsables des morts en détention et des disparitions soient poursuivies en justice.

PROPOSITION DE LETTRE ET REVENDICATIONS

Monsieur le Président,

Pas moins de 25 hommes et garçons sont décédés en détention et plus de 130 ont disparu après avoir été arbitrairement arrêtés par les forces de sécurité camerounaises le 27 décembre 2014 et détenus dans les locaux de la légion de gendarmerie à Maroua. Ces arrestations sont survenues lors d’une opération de recherche et de ratissage à Magdeme et Doublé. Cette opération avait elle-même été décidée à la suite d'attaques répétées de Boko Haram dans cette zone.

Aucune enquête n'a été diligentée sur la disparition forcée de ces hommes et de ces garçons, qui étaient au moins 130. Leurs familles continuent de demander aux autorités de révéler l'endroit où se trouvent leurs proches et l'identité de ceux qui sont décédés en détention.

Je suis très préoccupé·e par cette situation et je vous prie instamment :

  • de veiller à ce que les familles reçoivent des informations quant à l'identité des 25 personnes décédées en détention, à l'endroit précis où elles ont été enterrées et aux causes et circonstances de leur mort ;
  • de faire en sorte qu'une enquête exhaustive, impartiale et indépendante soit menée sur les disparitions forcées de plus de 130 hommes et garçons des villages de Magdeme et Doublé, et que ses résultats soient rendus publics ;
  • de veiller à ce que tous les responsables de la mort en détention de 25 personnes et de la disparition forcée de plus de 130 hommes et garçons soient poursuivis en justice dans le cadre de procédures équitables excluant le recours à la peine de mort ;
  • de s'assurer que les familles des victimes reçoivent des réparations entières et satisfaisantes pour le préjudice causé par ces disparitions forcées et ces morts ;
  • de prendre des mesures courageuses et systématiques afin de prévenir les enlèvements et les disparitions forcées, et de mettre un terme à l’impunité.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’expression de ma haute considération.

Adresser la lettre à

Paul Biya, Président
B.P. 95, Yaoundé
République du Cameroun

Fax : +237 222 219 376
E-mail: contact@presidenceducameroun.com ou cellcom@prc.cm
Twitter : @PR_Paul_Biya
Facebook : https://www.facebook.com/prc.cellcom/

Formule d’appel : Monsieur le Président,

... et aussi à

Beti Assomo, Ministre de la Défense
Ministère de la Défense
B.P., Yaoundé
République du Cameroun

Fax: +237 222 235 971
E-mail: serco.mindef@yahoo.fr

Formule d’appel: Monsieur le Ministre,

Copies à

Ambassade de la République du Cameroun
Brunnadernrain 29
3006 Berne

Fax: 031 352 47 36 / 031 352 44 27
E-mail: info@ambacamberne.ch

 

Vous trouverez un modèle de lettre en français à la page 4 du fichier Word ici.

 
Taxe postale: Europe: CHF 1.50 / autres pays: CHF 2.00