© ARON SIMENEH/Flickr.com
© ARON SIMENEH/Flickr.com

Éthiopie Le Premier ministre Abiy Ahmed reçoit le prix Nobel de la paix

11 octobre 2019
Suite à l'annonce de l'attribution du prix Nobel de la paix 2019 au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, le secrétaire général d'Amnesty International, Kumi Naidoo, a déclaré : «Ce prix reconnaît le travail crucial accompli par le gouvernement du Premier ministre Abiy Ahmed, après des décennies de répression généralisée, pour lancer des réformes en matière de droits humains en Éthiopie.»

«Depuis son entrée en fonction en avril 2018, le Premier ministre a réformé les forces de sécurité, abrogé les lois très restrictives sur les associations caritatives et conclu un accord de paix avec l'Érythrée voisine pour mettre fin à deux décennies de relations hostiles. Il a également contribué à la négociation d’un accord entre les chefs militaires du Soudan et l'opposition civile, mettant fin à des mois de protestations.

«Cependant, le travail du Premier ministre Abiy Ahmed est loin d'être terminé. Ce prix devrait le pousser à s'attaquer aux défis qui restent à relever en matière de droits humains et qui menacent d'anéantir les progrès réalisés jusqu'à présent. Il doit d'urgence veiller à ce que son gouvernement s'attaque aux tensions ethniques persistantes et réviser la Proclamation antiterroriste, qui continue d'être utilisée comme un instrument de répression. Il lui faut aussi demander des comptes aux auteurs présumés de violations passées des droits humains.»

«Aujourd'hui plus que jamais, le Premier ministre Abiy doit épouser pleinement les principes et les valeurs du prix Nobel de la paix pour laisser un héritage durable en matière de droits humains à son pays, à l'ensemble de la région et au monde.»

Votre don les protège

De l’aide pour les enfants traumatisés par la guerre Votre don les protège