République démocratique du Congo Prisonnière d'opinion acquittée

29 juin 2007
Après plus de cinq mois passés en détention, la prisonnière d'opinion Marie-Thérèse Nlandu et les neuf autres prévenus dans cette affaire ont été acquittés de toutes les charges retenues contre eux par un tribunal militaire de Kinshasa, le 30 avril. Ils sont aujourd'hui libres.

Marie-Thérèse Nlandu était inculpée, avec neuf autres personnes, d'avoir organisé et participé à «un mouvement insurrectionnel» et de «détention d'armes ou de munitions». Le procès, qui n'a pas respecté les normes internationales d'équité, s'était ouvert le 22 décembre 2006. Amnesty International pense que Marie-Thérèse Nlandu a été prise pour cible en raison de ses activités professionnelles et politiques, qu'elle mène pourtant sans violence.

La famille de Marie-Thérèse Nlandu a écrit à Amnesty International afin de remercier ses membres de leur soutien tout au long de «ces sombres mois».Amnesty International poursuit sa campagne pour que cessent les procès de civils devant des tribunaux militaires en RDC et pour que soient menées des investigations sur les tortures et autres formes de mauvais traitements dont auraient été victimes des détenus, dans cette affaire et dans d'autres.

«Bougies de la Liberté»

Acheter maintenant «Bougies de la Liberté»