Le Soudan du Sud © UN
Le Soudan du Sud © UN

Soudan du Sud (et Kenya): Action lettre pour Dong Samuel Luak et Aggrey Ezbon Idri Deux hommes portés disparus depuis un an

Lettres contre l'oubli de mars 2018
En janvier 2017, les deux hommes sud-soudanais - Dong Samuel Luak, défenseur des droits humains et Aggrey Ezbon Idri, détracteur du gouvernement - ont disparu à Nairobi (Kenya). La disparition forcée de ces deux hommes semble avoir été orchestrée en collaboration entre les forces de sécurité kenyanes et sud-soudanaises.

Dong Samuel Luak et Aggrey Ezbon Idri ont disparu les 23 et 24 janvier 2017 respectivement. Dong Samuel Luak a été vu pour la dernière fois le 23 janvier 2017 vers 21 heures à Nairobi, alors qu’il s’apprêtait à prendre un bus pour rentrer chez lui. Il n’est jamais arrivé à destination et n’a depuis lors plus été joignable par téléphone.

Aggrey Ezbon Idri a été vu pour la dernière fois le 24 janvier 2017 vers 8 heures du matin dans le quartier de Kilimani, à Nairobi. Tous deux critiquaient ouvertement les autorités sud-soudanaises, notamment sur Facebook, au moment de leur disparition.

Selon des sources dignes de foi, ces deux hommes ont été détenus par les autorités kenyanes et risquaient d’être expulsés à tout moment. Le Soudan du Sud et le Kenya ont cependant nié les détenir et n’ont fourni aucune information quant à l’endroit où ils se trouvent.

Amnesty International a obtenu confirmation que les deux hommes ont été placés en détention dans une prison située au siège du Service national de la sûreté (NSS) à Djouba, au Soudan du Sud, le 25 janvier 2017 vers midi. Ils ont été emmenés ailleurs le 27 janvier 2017 et on est sans nouvelles d’eux depuis lors.

La disparition forcée de ces deux hommes semble avoir été orchestrée en collaboration entre les forces de sécurité kenyanes et sud-soudanaises.

Remarque : Veuillez noter que bien que Dong Samuel Luak n’ait à notre connaissance pas encouragé la violence, le Mouvement/Armée populaire de libération du Soudan-Opposition (MPLS/APLS-Opposition), avec qui il a des liens, a encouragé un règlement violent du conflit au Soudan du Sud. Par conséquent, nous ne pouvons pas le qualifier de prisonnier d’opinion. Veuillez également noter que nous qualifions Dong Samuel Luak de défenseur des droits humains et Aggrey Ezbon Idri de détracteur du gouvernement.

PROPOSITION DE LETTRE

Monsieur le Président,

Les deux hommes sud-soudanais, Dong Samuel Luak et Aggrey Ezbon Idri, ont disparu à Nairobi en janvier 2017.
Selon des sources dignes de foi, ces deux hommes ont été détenus par les autorités kenyanes.
Amnesty International a obtenu confirmation que les deux hommes ont ensuite été placés en détention dans une prison à Djouba, au Soudan du Sud.

Je suis très préoccupé·e par cette situation et je vous appelle, Monsieur le Président, à révéler où se trouvent Dong Samuel Luak et Aggrey Ezbon Idri et à veiller à qu’ils puissent contacter leurs proches et les avocats de leur choix.
Je vous prie instamment de justifier publiquement la détention de ces deux hommes, s’ils sont détenus, en démontrant son fondement juridique, ou de les libérer sans délai.
Je vous demande de diligenter sans délai une enquête efficace et impartiale sur les circonstances de la disparition des deux hommes et d’amener les responsables présumés à rendre des comptes.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’expression de ma haute considération.

Adresser la lettre ...
... au Président du Soudan du Sud:

**Remarque : Il n’existe pas de services postaux au Soudan du Sud
President Salva Kiir Mayardit
c./o. Permanent Mission of the Republic of South Sudan to the United Nations**
336 East 45th Street
5th Floor
New York, NY 10017
USA
Twitter: @RepSouthSudan
Formule d’appel: Your Excellency, / Monsieur le Président,

... au Président du Soudan du Kenya:

President H.E Uhuru Kenyatta
Office of the President
Harambee Avenue
Nairobi, KENYA
Twitter: @UKenyatta
Formule d’appel: Your Excellency, / Monsieur le Président,

... à l'Inspecteur Général de la police du Kenya:

Joseph Boinnet
Office of the Inspector General
Kenya National Police service
4th Floor, Jogoo House ‘A’, Taifa Road
P O Box 44249-00100
Nairobi, KENYA
Twitter : @JBoinnet
Formule d’appel : Dear Inspector General, / Monsieur,

 

Vous trouverez deux modèles de lettre en français sur les pages 3 et 4 du fichier Word ici.


Taxe postale: Europe: CHF 1.50 / autres pays: CHF 2.00

 

Messages de solidarité

Des cartes et lettres de solidarité adressées aux familles de Dong Samuel Luak et Aggrey Ezbon Idri peuvent être envoyées à l’adresse ci-dessous. L’équipe veillera à ce qu’elles soient transmises aux familles.

South Sudan Team, Amnesty International
Regional Office for East Africa, the Horn and the Great Lakes
3rd Floor, Parkfield Building
P.O. Box 1527 – 00606
Nairobi
KENYA