Dessin à la mémoire de Rachad Maman / Portrait à droite : Rachad Maman © Amnesty International / Portrait: Droits réservés
Dessin à la mémoire de Rachad Maman / Portrait à droite : Rachad Maman © Amnesty International / Portrait: Droits réservés

Togo: Action lettre terminée pour Rachad Maman Justice pour un étudiant tué par la police lors d’une manifestation

Lettres contre l'oubli de septembre 2019
Rachad Maman a été abattu par la police en septembre 2017 lors d'une manifestation pacifique. Il avait 14 ans. Sa famille attend toujours que justice soit faite.

Rachad Maman était un jeune étudiant qui manifestait en faveur de la démocratie. Le 20 septembre 2017 au matin à Bafilo, dans le nord du Togo, il a été abattu de plusieurs balles dans le torse par la police qui a ouvert le feu sur un groupe de manifestant·e·s pacifiques.

Accompagné de son père, Rachad Maman participait à une manifestation pacifique pour réclamer une réforme de la Constitution togolaise, et notamment l’introduction d’une limite de deux mandats présidentiels ainsi que la démission du président Faure Gnassingbé.

Il a succombé à ses blessures deux jours plus tard, le 22 septembre 2017. Il avait 14 ans. Sa famille continue à réclamer justice pour son meurtre.


Action lettre terminée