Dessin à la mémoire de Rachad Maman / Portrait à droite : Rachad Maman © Amnesty International / Portrait: Droits réservés
Dessin à la mémoire de Rachad Maman / Portrait à droite : Rachad Maman © Amnesty International / Portrait: Droits réservés

Togo: Action lettre pour Rachad Maman Justice pour un étudiant tué par la police lors d’une manifestation

Lettres contre l'oubli de septembre 2019
Rachad Maman a été abattu par la police en septembre 2017 lors d'une manifestation pacifique. Il avait 14 ans. Sa famille attend toujours que justice soit faite.

Rachad Maman était un jeune étudiant qui manifestait en faveur de la démocratie. Le 20 septembre 2017 au matin à Bafilo, dans le nord du Togo, il a été abattu de plusieurs balles dans le torse par la police qui a ouvert le feu sur un groupe de manifestant·e·s pacifiques.

Accompagné de son père, Rachad Maman participait à une manifestation pacifique pour réclamer une réforme de la Constitution togolaise, et notamment l’introduction d’une limite de deux mandats présidentiels ainsi que la démission du président Faure Gnassingbé.

Il a succombé à ses blessures deux jours plus tard, le 22 septembre 2017. Il avait 14 ans. Sa famille continue à réclamer justice pour son meurtre.

Veuillez écrire une lettre courtoise en français, anglais ou dans votre propre langue au Président du Togo et au Ministre de la Sécurité.

PROPOSITION DE LETTRE en français
(modèle de lettre en anglais voir tout en bas)

Monsieur le Président,
Monsieur le Ministre,

Rachad Maman était un jeune étudiant qui manifestait en faveur de la démocratie. Le 20 septembre 2017 au matin à Bafilo, dans le nord du Togo, il a été abattu de plusieurs balles dans le torsepar la police qui a ouvert le feu sur un groupe de manifestant·e·s pacifiques. Accompagné de son père, Rachad Maman participait à une manifestation pacifique pour réclamer une réforme de la Constitution togolaise, et notamment l’introduction d’une limite de deux mandats présidentiels ainsi que la démission du président Faure Gnassingbé.
Il a succombé à ses blessures deux jours plus tard, le 22 septembre 2017. Il avait 14 ans.

Cette situation me préoccupe beaucoup, et je vous demande, Monsieur le Président, de veiller à ce qu’une enquête criminelle approfondie et impartiale sur la mort de Rachad Maman soit menée dans les meilleurs délais et que les auteurs présumés soient traduits en justice dans le cadre d’une procédure respectant les normes internationales en la matière;
J’engage votre gouvernement d’accorder réparation à la famille de Rachad Maman concernant la mort de ce dernier;

De plus, je vous demande d’interdire le déploiement de forces militaires armées dans les situations touchant à l’ordre public et de modifier les lois qui régissent l’usage de la force afin de les rendre conformes aux normes internationales;
Les forces de sécurité togolaises doivent éviter de recourir d’une manière contraire aux normes internationales aux grenades incapacitantes, aux gaz lacrymogènes et à d’autres substances chimiques à l’encontre de manifestant·e·s pacifiques, et les opérations de maintien de l’ordre lors de manifestations doivent respecter les normes internationales en la matière.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’expression de ma haute considération.

Adresser la lettre au
1.) ... Président du Togo:

Faure Gnassingbé
Présidence de la République du Togo
Lomé
Togo

Twitter : @FEGnassingbe et @PresidenceTg

Formule d’appel : Monsieur le Président,

2.) ... Ministre de la Sécurité:

Colonel Damehame YARK
Rue de l’Ocam
01 BP 58
Lomé
Togo

Twitter : @securitetogo

Formule d’appel : Monsieur le Ministre,

 

Copies à

Ambassade de la République Togolaise
Rue de Lausanne 67-69
1202 Genève

Fax: 022 566 83 05
E-mail: info@mission-togo.ch ; missiondutogo.geneve@yahoo.fr

 

Vous trouverez deux modèles de lettre en français sur les pages 3 et 4 du fichier Word ici.


Taxe postale: CHF 2.00

 


Model letter in english:

Dear President,
Dear Minister,

Rachad Maman was a student and youth pro-democracy protestor. On the morning of 20 September 2017, he was shot in the chest in Bafilo north of Togo when police fired live bullets at a group of peaceful protestors. Rachad Maman together with his father was taking part in a peaceful demonstration calling for constitutional reforms in Togo including an introduction of a two-term limit for the presidency, and the resignation of President Faure Gnassingbé. He died from his injuries two days later on 22 September 2017. He was 14 years old at the time of his death. The family filed a lawsuit on 26th October 2017 to seek justice and reparation for the killing of Rachad.

Please ensure that prompt, thorough and impartial criminal investigation is conducted into the death of Rachad Maman and that anyone suspected to be responsible is brought to justice in a trial that meets international standards. I also urge you to provide reparation to Rachad Maman’s family for his killing.

I call on you to prohibit the deployment of military armed forces in public order situations and amend laws regulating the use of force to bring them in line with international standards. Please ensure that Togolese security forces do not use stun grenades, tear gas and other chemicals against peaceful protesters in a way that violates international standards, and that policing of demonstrations complies with international law enforcement standards.

Yours sincerely,