Le Togo a aboli la peine de mort. © AI
Le Togo a aboli la peine de mort. © AI

Togo Abolition de la peine de mort

24 juin 2009
Le Togo a pris la décision ce mardi 23 juin d'abolir la peine de mort, à l'issue d'un vote unanime de l'Assemblée nationale. Le Togo devient ainsi le 15e pays de l'Union Africaine et le 94e pays du mo

Le Togo a pris la décision ce mardi 23 juin d'abolir la peine de mort, à l'issue d'un vote unanime de l'Assemblée nationale. Le Togo devient ainsi le 15e pays de l'Union Africaine et le 94e pays du monde à abolir la peine de mort pour tous les crimes.

« Le choix qu'a opéré le pays d'établir une justice saine qui limite les erreurs judiciaires, corrige, éduque et garantit les droits inhérents à la personne humaine n'est plus compatible avec une législation pénale qui conserve encore la peine de mort et reconnaît ainsi aux juridictions un pouvoir absolu dont les conséquences sont irrémédiables », avait expliqué le ministre de la Justice, Kokou Tozoun, le 10 décembre 2008 lors de l'adoption en Conseil des ministres du projet de loi d'abolition.

Le Togo a cessé d'appliquer la peine de mort depuis plus de trois décennies. Les dernières exécutions de personnes condamnées à mort remontent à 1978, et la dernière condamnation à la peine capitale a été prononcée en 2003.

Le vote des députés togolais conforte la tendance abolitionniste en Afrique.

En avril 2009, le Burundi a adopté un nouveau code pénal qui supprime la peine de mort de sa législation. Plusieurs autres pays, notamment le Mali, sont en train d'étudier la possibilité de supprimer le recours à la peine de mort dans le cadre d'une révision de leur législation.