En août 2018, le Sénat argentin a rejeté un projet de loi visant à légaliser l'avortement, manquant ainsi une occasion historique. © Andreas Christen, Amnesty International
En août 2018, le Sénat argentin a rejeté un projet de loi visant à légaliser l'avortement, manquant ainsi une occasion historique. © Andreas Christen, Amnesty International

Pétition Décriminaliser l’avortement en Argentine

En Argentine, l'avortement est toujours punissable dans la grande majorité des cas. La criminalisation de l'avortement pousse les femmes dans l'illégalité et conduit à des interventions qui mettent leur vie en danger. Demandez au Sénat argentin de dépénaliser l'avortement!

Oui, je soutiens ces revendications
Date de naissance Si tu as moins de 26 ans tu profiteras des avantages AMNESTY YOUTH.
/ /  

En janvier 2019, une fillette de onze ans de la province de Tucumán s'est vu refuser le droit à l'avortement alors qu'elle avait été violée. Le viol est l'une des rares situations exceptionnelles dans lesquelles l'avortement est légal. Néanmoins, la procédure lui a été refusée, les autorités sanitaires l'ont retardée pendant des semaines et, finalement, les médecins ont dû pratiquer une césarienne d'urgence à la 23e semaine de grossesse. Plus d'informations sur le cas de la fillette de 11 ans.

Signez la pétition adressée au Sénat argentin et soyez solidaires avec les personnes touchées.

Plus: Le Sénat manque une occasion historique de dépénaliser l'avortement.