Brésil Condamné pour le meurtre d’un indigène

Le responsable de ces meurtres, José Lourival Frazão, a été condamné le 22 mars de cette année à douze ans et demi de prison par le tribunal de la ville.

Dans l’un des cas, l’accusé aurait agi en état de légitime défense. Les Xucuru sont fréquemment victimes de harcèlement de la part de propriétaires fonciers qui souhaitent les déloger. Amnesty International demande que non seulement les responsables directs, mais également les commanditaires de ces actes soient dénoncés et comparaissent en justice. Les deux prisonniers étaient clairement incarcérés pour des motifs politiques. La population civile burundaise attend toujours que justice soit rendue.

Merci pour votre don

Votre engagement est notre force. Merci pour votre don