Etats-Unis Sauvons Troy Davis!

13 septembre 2011
Troy Davis risque d’être exécuté le 21 septembre 2011 même si des doutes persistent quant à sa culpabilité. Amnesty International demande aux autorités de l’Etat de Géorgie la grâce du prisonnier.

196_troy.jpg Troy Davis. © Georgia Department of Corrections

Un juge de l'Etat de Géorgie a signé un avis d'exécution de Troy Davis le 6 septembre et donnait son accord pour l’exécuter entre le 21 et le 28 septembre. Ensuite, l’administration pénitentiaire de Géorgie fixera la date et l’heure de la mise à mort. Dans la majorité des cas, la date est fixée le plus tôt possible. Dans le cas de Troy Davis, il s’agit du 21 septembre.

Aucune preuve et témoins mis sous pression

Troy Davis a été condamné à mort en 1991 pour le  meurtre d’un policier, Mark Allen MacPhail, deux ans plus tôt, à Savannah, dans l'état fédéral de Géorgie. Aucune preuve physique ne le relie directement au meurtre. L'arme de crime n’a jamais été retrouvée.

Le dossier d’accusation s’est basé principalement sur des témoignages. Depuis son procès, sept des neuf témoins principaux ont retiré ou modifié leurs déclarations. Certains ont confié avoir été mis sous pression par la police.

Doutes sur sa culpabilité

Après une audition en 2010 pour examiner les preuves, des doutes ont été émis quant à la culpabilité du prisonnier. Amnesty International demande à l’été fédéral de Géorgie de gracier Troy Davis et de transformer sa peine de mort en détention à perpétuité.

Le le Comité des grâces doit agir contre les erreurs judiciaires. En 2007, le Comité révélait ses doutes quant à la culpabilité de Troy Davis et à la décision de son exécution.

La peine de mort implique le risque de condamner et exécuter des innocents. Aux Etats-Unis, des preuves accablantes montrent que nombres d’innocents ont été condamnés à mort. Depuis 1973, 138, 138 prisonniers dans le couloir de la mort ont été exécuté avant que leur innocence ne soit finalement prouvée.

Sauvons Troy Davis!

En 2007, le Comité des grâces accordait un sursis à Troy Davis moins de 24 heures avant son exécution. Depuis, deux nouvelles dates d'exécution ont été fixées en 2008, mais les tribunaux ont chaque fois prononcé un sursis.

Aujourd’hui, la quatrième date d’exécution de Troy Davis approche et cette fois, Troy Davis pourrait réellement être exécuté. Demandez la grâce de Troy Davis et la commutation de sa peine de mort en détention à perpétuité: Signez la pétition en ligne (anglais) et envoyez une lettre au comité de grâce de Géorgie et un message à l'ambassade américaine (Urgent Action).

Merci pour votre don

Votre engagement est notre force. Merci pour votre don