Norma Cruz, avril 2011 © Amnesty International
Norma Cruz, avril 2011 © Amnesty International

Guatemala: Action pour Norma Cruz Une avalanche de fax à la procureure générale du Guatemala

23 janvier 2012
La défenseure des droits humains du Guatemala Norma Cruz dirige la Fondation Sobrevivientes (les survivantes). Elle a reçu de nombreuses menaces de mort pour son engagement en faveur des femmes victimes de violences et pour l’aide qu’elle leur apporte pour traduire les auteurs en justice.

En septembre 2011, une personne a été inculpée pour avoir écrit des menaces à Norma. Toutefois, les enquêtes sur les menaces reçues en 2010 n’ont pas avancé.
La pression internationale est indispensable pour que les enquêtes se poursuivent et que les coupables soient traduits en justice. Un résultat positif serait de créer un précédent pour d'autres investigations sur les menaces contre les militant-e-s des droits humains. Il s’agirait d’un premier pas dans la bonne direction pour garantir la sécurité de Norma Cruz.

Participez à l'action

Texte du fax:

Madame la Procureure générale,
Je suis très préoccupé·e par les menaces que Norma Cruz a reçues en 2010 en raison de son travail en tant que militante pour les droits humains au Guatemala.
Je salue le procès et la condamnation des responsables des menaces contre Norma Cruz en 2009, mais je demeure inquiète/inquiet face à l’absence de résultat quant aux enquêtes au sujet des menaces datant de 2010.
Je vous prie de prendre les mesures nécessaires afin qu’une enquête approfondie et impartiale soit menée sans délais sur ces menaces et également afin que leurs responsables présumés soient traduits en justice.

Comme vous le savez, les défenseur·e·s des droits humains ont le droit de mener leurs activités sans restriction et sans crainte de représailles, aux termes de la déclaration des Nations unies sur les défenseurs des droits humains. Je vous exhorte à assurer que cela soit également le cas au Guatemala.

La violence contre les femmes est un problème très répandu au Guatemala. A cet égard, des enquêtes et des poursuites dignes de ce nom doivent être menées à temps, en accord avec les normes internationales et dans le respect de la victime et de sa famille.

Amnesty International vous remercie

Merci d’exercer votre liberté d'expression pour protéger Norma Cruz. Votre fax est en route pour le Guatemala via une ligne téléphonique et va bientôt arriver dans le bureau de la procureure générale.
Vous arrive-t-il souvent d’envoyer des fax de nos jours? Pas vraiment, et pourtant quoi de mieux que de transmettre un message directement dans les mains de ceux qui sont au pouvoir? Votre action virtuelle aura un effet physique direct, partagez-la avec vos ami·e·s

 

Merci pour votre don

Votre engagement est notre force. Merci pour votre don