Une femme participe à une protestation silencieuse contre l’exploitation d’une mine d’or sur les terres d’une communauté indigène.  © James Rodriguez / mimundo.org
Une femme participe à une protestation silencieuse contre l’exploitation d’une mine d’or sur les terres d’une communauté indigène. © James Rodriguez / mimundo.org

Industrie minière au Guatemala Les droits des communautés locales ne sont pas respectés

19 septembre 2014
Au Guatemala, la majorité des projets miniers se situent dans des zones où vivent depuis des décennies des communautés indigènes, exerçant une agriculture de subsistance. Durant ces dix dernières années, cette situation a généré une tension croissante, les activités minières menaçant les moyens de subsistance des populations autochtones. Depuis juillet 2014, un projet de réforme de la loi sur l’extraction minière est débattue au Parlement. Amnesty International exige que les populations concernées soient consultées de manière adéquate lors de l'octroi de permis miniers.

Dans le rapport Mining in Guatemala: Rights at Risk, Amnesty salue la volonté du gouvernement de réformer la loi de 1997 sur l’extraction minière, devenue obsolète. L’ensemble des réformes comprend néanmoins des lacunes, notamment en matière de protection des communautés indigènes et de leur droit d’être consultées au sujet des projets miniers situés sur leurs terres. Amnesty constate à ce sujet une régression; en effet,  la période de consultation durant laquelle les communautés pourront s’exprimer sur le paquet des réformes devrait être réduite à 10 jours.

Amnesty International demande au gouvernement guatémaltèque d’informer à l’avance les populations des projets miniers situés sur leurs terres et de mener des consultations libres, avant d’accorder des licences d’exploitation. L’organisation exige également que le gouvernement assure une protection efficace des défenseur·e·s∙ des droits humains dans le contexte minier.

Action en ligne au président du Guatemala (anglais)

Communiqué de presse d’Amnesty International (anglais)

Interview vidéo avec Yolanda Oquelí

Votre don les protège

De l’aide pour les enfants traumatisés par la guerre Votre don les protège