Puerto Rico Vers la fin de la discrimination LGBTI?

8 mai 2013
Les membres du Parlement portoricain ont une occasion historique de mettre fin à la discrimination envers les lesbiennes, les gays et les personnes bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI). Deux projets de lois dans ce sens doivent être débattus cette semaine.

«L'adoption de ces deux projets de lois représenterait une grande avancée en matière de justice et d'égalité. Pour le moment, une partie importante de la population portoricaine est victime d'une discrimination institutionnalisée», a déclaré Pedro Santiago, directeur d'Amnesty International Porto Rico.

D’une part, le projet de loi 238 interdirait la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre, réelles ou perçues, dans le domaine de l'emploi et dans les services publics et privés. D’autre part, le projet de loi 488 permettrait à chaque personne de bénéficier des mesures déjà existantes en matière de protection contre la violence domestique, indépendamment de sa situation matrimoniale, de son orientation sexuelle ou de son identité de genre.

«Ces deux textes élargiraient la protection des droits des personnes LGBTI à Porto Rico. Nos décideurs devraient être suffisamment courageux pour aller au-delà des préjugés lorsqu'ils légifèrent. Les droits humains ne sont pas une question de choix mais de justice. Chaque individu doit pouvoir en bénéficier, quelles que soient son orientation sexuelle ou son identité de genre», a poursuivi Pedro Santiago.