Cambodge Verdict attendu dans le procès d'un opposant politique

28 septembre 2012
Le tribunal municipal de Phnom Penh rendra lundi 1er octobre 2012 son verdict dans le procès de Mam Sonando. Ce détracteur du gouvernement cambodgien est jugé sous plusieurs chefs d'accusation liés à des activités hostiles à l'État.

Mam Sonando, âgé de 71 ans, est le propriétaire de Beehive Radio, l'une des rares stations de radio indépendantes du Cambodge qui diffuse des programmes critiques vis-à-vis des autorités et donne l'antenne aux partis d'opposition.

Il a été inculpé après que le Premier ministre l'ait accusé, dans un discours prononcé le 26 juin 2012, d'être derrière un complot séparatiste visant à la sécession d'un village de la province de Kratie. Il est notamment accusé d'«insurrection» et d'avoir «incitaté des personnes à prendre les armes contre les autorités». Il risque 30 ans d'emprisonnement.

Amnesty International considère que ces charges sont dénuées de tout fondement. Nous considérons Mam Sonando comme un prisonnier d'opinion, arrêté et détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d'expression par le biais de la diffusion de programmes de radio, et nous demandons sa libération immédiate et sans conditions.

Votre don les protège

De l’aide pour les enfants traumatisés par la guerre Votre don les protège