Chine Amnesty International exhorte la Chine à assurer la sécurité de Chen Guangcheng et de sa famille

Londres - Lausanne, le 1er mai 2012. Amnesty International exhorte la Chine à assurer la sécurité du militant aveugle Chen Guangcheng, de sa femme, de sa fille et de ses parents et de veiller à ce qu'ils puissent mener une vie normale, sans être harcelés, maintenus en détention arbitraire et subir la torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Chen Guangcheng et sa famille devraient en outre pouvoir quitter le pays s’ils le souhaitent.

196_chine.jpg Chen Guangcheng. © DR

Amnesty International exhorte le gouvernement chinois et les Etats-Unis à exiger non seulement la liberté et la sécurité de Chen Guangcheng, mais aussi la libération immédiate de toutes les autres personnes qui ont été arrêtées dans le cadre de son évasion. Des rapports indiquent que son frère, Chen Guangfu, est toujours détenu, tout comme He Peirong. Selon les dires de Chen, tous deux l’ont soutenu dans sa fuite. On est également sans nouvelles de Chen Kegui, qui a fui son domicile au moment de l’arrivée de la police.

Communiqué de presse publié le 2 mai 2012, Londres - Lausanne
Contact du service de presse

Merci pour votre don

Votre engagement est notre force. Merci pour votre don