Record du monde Des milliers de personnes adressent une pétition visuelle à la Chine

Le 11 juillet 2008
A Berne et dans 27 autres villes, des centaines de militants ont formé des chaînes humaines le 12 juillet et écrit avec leur corps les mots «justice, freedom, equality, dignity», comme revendication adressée au gouvernement chinois.

A Berne, 100 personnes ont écrit le mot JUSTICE. © Adrian Moser / Circle Up Now/Amnesty International

La pluie qui tombait sur Berne n'a pas dissuadé la centaine de militant·e·s qui ont écrit le mot «justice» sur le terrain du Schwellenmätteli à Berne, samedi 12 juillet.

«Dans le monde entier aujourd'hui, sept ans après l'attribution des Jeux olympiques à Pékin, nous voulons rappeler aux autorités chinoises qu'elles doivent respecter la justice et ne pas continuer à condamner des défenseurs des droits humains lors de procès totalement inéquitables», a souligné Christine Heller, la coordinatrice de la campagne «Pékin 2008: un podium pour les droits humains» en Suisse.

A Berne, mais aussi en Finlande, au Burkina Faso, au Mexique, en passant par l'Inde, la Corée du Sud ou l'Angleterre, des milliers de militants ont répondu à l'appel d'Amnesty International et adressé un message aux autorités chinoises, pour leur rappeler leurs promesses faites il y a sept ans, à l'occasion de l'attribution des Jeux olympiques à Pékin.

Cela fait en effet sept ans le 13 juillet que les Jeux olympiques ont été attribués à Pékin. A l'occasion de cette attribution, les autorités chinoises avaient fait la promesse d'améliorer la situation des droits humains. Malheureusement, durant ces sept années, la situation ne s'est pas améliorée; au contraire, les préparatifs liés aux Jeux olympiques ont même donné lieu à de nouvelles violations des droits humains: déplacements forcés de population pour permettre la construction d'infrastructures sportives, emprisonnement de défenseurs des droits humains, «nettoyage» de Pékin de tous les indésirables, envoyés dans des camps de «rééducation», etc.

Les autorités chinoises doivent prendre des mesures urgentes pour améliorer la situation des droits humains avant le début des JO, de façon à garantir que l'héritage des JO ne soit pas uniquement négatif.

L'action organisée le 12 juillet s'est déroulée avec la collaboration de Circle Up Now, qui a assuré une aide logistique pour la préparation de cet événement mondial. C'est la première fois qu'autant de slogans ont été écrits à travers le monde en moins de 24 heures.

Votre don les protège

De l’aide pour les enfants traumatisés par la guerre Votre don les protège