Jiang Tianyong © Droits réservés
Jiang Tianyong © Droits réservés

Chine: Action lettre pour Jiang Tianyong Un avocat des droits humains a besoin de soins médicaux indépendants

Lettres contre l'oubli d'août 2019
Jiang Tianyong est un avocat renommé, spécialisé dans les droits humains et radié du barreau en 2009 en raison de ses activités militantes. Jiang Tianyong doit avoir accès au plus tôt à des soins médicaux appropriés. Mais il craint que ses soins médicaux soient influencés par la présence de ses superviseurs.

Jiang Tianyong a continué à défendre les droits humains, bien qu’il ait été soumis à un harcèlement continuel, placé en détention, et passé à tabac à plusieurs reprises.

Jiang Tianyong a été déclaré coupable d’«incitation à la subversion de l’État» par le tribunal populaire intermédiaire de la ville de Changsha le 21 novembre 2017. Il a été condamné à deux ans d’emprisonnement et à trois ans de privation de ses droits politiques. En prison, la santé de Jiang s’est rapidement détériorée. Il a déclaré avoir été forcé de prendre des médicaments deux fois par jour, sans savoir ce dont il s’agissait. Son père a expliqué l’avoir vu les mains et les pieds menottés à une chaise métallique.

Jiang a été libéré le 28 février 2019, il reste néanmoins sous étroite surveillance. Partout où il se rend, il est suivi de près par un groupe de personnes non identifiées. Depuis sa remise en liberté, Jiang Tianyong doit effectuer un bilan médical. Il ne parvient cependant pas à prendre rendez-vous, par crainte que la présence de personnes non identifiées n’influence les soins médicaux qu’il recevrait.

Avant son emprisonnement, Jiang Tianyong avait été victime d’un mauvais diagnostic dans un hôpital. Les médecins avaient, semble-t-il, reçu des instructions en ce sens de la part des autorités.

Jiang Tianyong doit avoir accès au plus tôt à des soins médicaux appropriés. Mais il craint que ses soins médicaux soient influencés par la présence de ses superviseurs. L’avocat a l’interdiction de quitter le territoire chinois. Il lui est donc actuellement impossible de recevoir des soins médicaux à l’étranger.

Veuillez écrire une lettre courtoise en Chinois, anglais ou français au Directeur du bureau de la Sécurité publique de Luoshan.

PROPOSITION DE LETTRE en français
(modèle de lettre en anglais voir tout en bas)

Monsieur le Directeur,

L’avocat Jiang Tianyong est radié du barreau en 2009 en raison de ses activités militantes. Il a continué à défendre les droits humains, bien qu’il ait été soumis à un harcèlement continuel, placé en détention, et passé à tabac à plusieurs reprises.
Jiang Tianyong a été déclaré coupable d’«incitation à la subversion de l’État» par le tribunal populaire intermédiaire de la ville de Changsha le 21 novembre 2017. Il a été condamné à deux ans d’emprisonnement et à trois ans de privation de ses droits politiques. En prison, la santé de Jiang s’est rapidement détériorée. Il a déclaré avoir été forcé de prendre des médicaments deux fois par jour, sans savoir ce dont il s’agissait. Son père a expliqué l’avoir vu les mains et les pieds menottés à une chaise métallique.

Jiang a été libéré le 28 février 2019, il reste néanmoins sous étroite surveillance. Partout où il se rend, il est suivi de près par un groupe de personnes non identifiées. Depuis sa remise en liberté, Jiang Tianyong doit effectuer un bilan médical. Il ne parvient cependant pas à prendre rendez-vous, par crainte que la présence de personnes non identifiées n’influence les soins médicaux qu’il recevrait.

Jiang Tianyong doit avoir accès au plus tôt à des soins médicaux appropriés. Mais il craint que ses soins médicaux soient influencés par la présence de ses superviseurs.
Jiang a l’interdiction de quitter le territoire chinois. Il lui est donc actuellement impossible de recevoir des soins médicaux à l’étranger.

Cette situation me préoccupe beaucoup, et je vous demande, Monsieur le Directeur, à mettre fin à la surveillance dont Jiang Tianyong et sa famille font l’objet et aux restrictions de leur droit de circuler librement.
De plus, je vous prie instamment de veiller à ce que Jiang Tianyong ait accès à des soins médicaux, sans restriction.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Directeur, à l’expression de ma haute considération.

Adresser la lettre à

Directeur du bureau de la Sécurité publique de Luoshan
Zhou Conggui
Xingzheng Dadao 16
Luoshan Xian, Xinyang Shi
Henan Sheng
Chine

E-mail: luoshangov@163.com

Formule d’appel : Monsieur le Directeur,

 
Copies à

Ambassade de la République Populaire de Chine
Kalcheggweg 10
3006 Berne

Fax: 031 351 45 73 // 031 351 39 82
E-mail: dashmishu@hotmail.com

 

Vous trouverez un modèle de lettre en français à la page 5 du fichier Word ici.


Taxe postale: CHF 2.00

 


Model letter in english:

Dear Director,

Jiang Tianyong is a well-known human rights lawyer, whose activism resulted in him being disbarred in 2009. He continued his work as a human rights defender, despite suffering ongoing harassment, detention and physical beatings. Jiang Tianyong was found guilty of «inciting subversion of state power» by the Changsha City Intermediate People's Court on 21 November 2017. He was sentenced to two years' imprisonment and deprivation of political rights for three years. In prison, Jiang's health deteriorated rapidly. He said he was force-fed unknown medication twice a day, and his father reported seeing his hands and feet cuffed to an iron chair. According to his wife Jin Bianling, Jiang remains under heavy surveillance, despite having been released from prison on 28 February 2019. Everywhere he goes, he is closely followed by a group of unidentified people. Since his release Jiang Tianyong has needed a medical check-up. However, he has been unable to schedule an appointment out of concern that the presence of unidentified people will influence the medical care he receives. As Jiang is banned from leaving China, it is currently impossible for him to seek medical care overseas. Jiang Tianyong requires access to adequate healthcare immediately, as the consequences of being tortured in prison continue to impact his health. Jiang suffers from sharp pain in the spine and his eyes tear up when they come into contact with light or wind.

I respectfully urge you to stop the surveillance and restrictions of freedom of movement on Jiang Tianyong and his family. Please also ensure that Jiang Tianyong has unrestricted access to medical care.

Sincerely,