Gao Zhisheng © Hu Jia
Gao Zhisheng © Hu Jia

Chine: Action lettre pour Gao Zhisheng Avocat spécialiste des droits humains en détention au secret depuis 4 ans

Lettres contre l'oubli de juin 2021
Gao Zhisheng, avocat spécialiste des droits humains, a eu 57 ans le 20 avril. Il s’agit du quatrième anniversaire qu’il a passé en détention au secret. Il faut impérativement continuer à exercer des pressions sur les autorités afin que ce soit sa dernière année comme détenu.

Le 13 août 2017, Geng He a déclaré la disparition de son époux, Gao Zhisheng, après deux jours à tenter de le joindre en vain.

Sans nouvelles pendant plus de trois semaines, la famille de Gao Zhisheng a enfin appris, le 5 septembre 2017, qu’il avait été emmené à Pékin. Le fonctionnaire qui a communiqué cette information au frère aîné de Gao Zhisheng a refusé d’indiquer précisément où celui-ci se trouvait, son état de santé et les motifs de sa détention. Depuis lors, la famille de Gao n'a obtenu aucune information supplémentaire et n’a pas été notifiée officiellement de son arrestation.

La disparition sans traces de Gao Zhisheng et sa détention au secret sont représentatives d’un système à plus grande échelle mis en place par les autorités chinoises en vue de mettre la main sur les personnes exprimant des critiques ou des opinions divergentes.

Des militants locaux qui suivent le cas de Gao Zhisheng ont fait part de leurs inquiétudes concernant la possibilité que sa détention au secret soit une forme de représailles de la part des autorités chinoises en réponse à ses critiques ouvertes et acerbes à l’égard du gouvernement chinois et du Parti communiste chinois. Lors d'un entretien auprès d’un magazine de Hong Kong, en juin 2017, Gao Zhisheng avait critiqué le Parti communiste et le président Xi Jinping. À la même période, les mémoires de Gao Zhisheng, qui relatent ses années de détention et de torture aux mains des autorités chinoises, ont été publiées à Taïwan.

Gao Zhisheng a eu 57 ans le 20 avril. Il s’agit du quatrième anniversaire qu’il a passé en détention au secret. Il faut impérativement continuer à exercer des pressions sur les autorités afin que ce soit sa dernière année comme détenu.

Amnesty International a dénoncé la situation de Gao Zhisheng à plusieurs reprises par le passé, lorsqu’il a été assigné à résidence, détenu à l’isolement de façon arbitraire, détenu au secret et emprisonné entre 2006 et 2014, années durant lesquelles il a été victime de torture et d'autres traitements cruels et inhumains (voir les informations générales). Ces événements passés laissent fortement à craindre qu'il fasse actuellement l'objet de traitements similaires.

Après la disparition de Gao Zhisheng en 2017, au moins trois de ses amis militants en Chine ont été placés en détention, sept ont été convoqués et deux ont reçu des avertissements verbaux de la part des services de police. Le frère aîné de Gao Zhisheng, Gao Zhiyi, a aussi été placé en détention pendant plusieurs heures, le 26 août 2017. Nous pensons qu'il s'agit de tentatives de la part des autorités en vue de faire taire les critiques et de dissimuler toute information concernant la situation actuelle de Gao Zhisheng.

Désespérer n’est pas une option !
Merci de participer à cette action de lettre en faveur de Gao Zhisheng - Veuillez écrire une lettre courtoise en anglais, chinios ou français au ministre de la Sécurité publique:

Proposition de lettre et revendictions en français
(modèle de lettre en anglais voir tout en bas)

Monsieur le Ministre,

Le sort de Gao Zhisheng me préoccupe beaucoup. Cet avocat se trouve en détention au secret depuis bientôt 4 ans.

Depuis qu'il a été porté disparu pour la première fois par sa famille le 13 août 2017, Gao Zhisheng, militant et avocat spécialiste des droits humains, n'a plus jamais reparu et l'on reste sans nouvelles de lui. Il fait l’objet d’une disparition forcée, ce qui laisse à craindre qu’il subisse des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements.

Par conséquent, je vous appelle, Monsieur le Ministre, à libérer Gao Zhisheng immédiatement et sans condition s’il est détenu uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression.
De plus, je vous exhorte à révéler immédiatement où se trouve Gao Zhisheng et, dans l’attente de sa libération, veiller à ce qu’il ne soit pas soumis à des actes de torture ni à d’autres mauvais traitements, à ce qu’il puisse communiquer avec sa famille et consulter les avocats de son choix régulièrement et sans restriction, et à ce qu’il reçoive des soins médicaux à sa demande ou si nécessaire.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de ma haute considération.
 

Adresser la lettre à

Ministre de la Sécurité publique
Zhao Kezhi 
14 Dongchanganjie, Dongchengqu
Beijing Shi 100741
République populaire de Chine

E-mail: gabzfwz@mps.gov.cn

- Salutation: Monsieur le Ministre
- Taxe postale: CHF 2.00 (PRIORITY)
 

Copies à

Ambassade de la République Populaire de Chine
Kalcheggweg 10
3006 Berne

Fax: 031 351 45 73
E-mail: dashmishu@hotmail.com

 

Vous trouverez un modèle de lettre en français à la page 4
» du fichier Word ici
» du fichier PDF ici

 


Model letter in english:

Dear Minister,

Human rights advocate Gao Zhisheng has represented human rights defenders in court and taken on politically sensitive cases. On 13 August 2017, Gao Zhisheng was reported missing after his wife Geng He, was unable to reach him for two days. His commitment to human rights has made him well-known in China. As the authorities refuse to disclose his whereabouts, he has since been considered a victim of enforced disappearance at risk of torture or ill-treatment. His family still knows nothing about his health or the reasons for his detention. Gao Zhisheng has been a victim of enforced disappearance and was detained as a nonviolent political prisoner before.

Please disclose the whereabouts of Gao Zhisheng and ensure that he is released immediately and unconditionally. Ensure that the human rights defender is not tortured or ill-treated in detention. He must also be granted regular unrestricted contact with his family, legal counsel of his choice, and appropriate medical care until his release.

Yours sincerely,