Inde: action lettre pour Irom Sharmila Depuis des années en grève de la faim – régulièrement mise sous accusation

Irom Sharmila, surnommée la «Dame de fer du Manipur», est en grève de la faim depuis plus de 14 ans pour réclamer l'abrogation de la Loi relative aux pouvoirs spéciaux des forces armées, qu'elle ...

Irom Sharmila © AI Irom Sharmila © Amnesty International

Irom Sharmila, surnommée la «Dame de fer du Manipur», est en grève de la faim depuis plus de 14 ans pour réclamer l'abrogation de la Loi relative aux pouvoirs spéciaux des forces armées, qu'elle estime responsable des violences dans l'État du Manipur et d'autres régions du nord-est de l'Inde.

Arrêtée peu après avoir entamé sa grève de la faim le 2 novembre 2000, elle a été inculpée de tentative de suicide, une infraction pénale au regard du droit indien. Irom Sharmila a plaidé non coupable des faits qui lui sont reprochés et a déclaré qu'elle menait une manifestation non violente. Elle n’a jamais été déclarée coupable. Toutefois, l’infraction étant passible d’une peine de prison d'un an maximum, elle est régulièrement libérée au bout d'un an d’incarcération, pour être de nouveau appréhendée peu après au motif qu’elle poursuit son jeûne. Elle doit être entendue à Delhi le 2 ou le 3 mars.

Le 23 janvier, Irom Sharmila a été de nouveau arrêtée par la police du Manipur alors qu'elle avait été remise en liberté la veille sur décision d'un tribunal qui avait abandonné les poursuites pour tentative de suicide et ordonné sa libération. Au cours des cinq derniers mois, Irom Sharmila a été libérée puis à nouveau arrêtée à deux reprises. Elle sera entendue à Delhi le 2 ou le 3 mars, toujours pour les mêmes faits.

Irom Sharmila est actuellement détenue dans une unité sécurisée de l'hôpital Jawaharlal Nehru d'Imphal, la capitale du Manipur, où elle est nourrie de force par sonde nasale.


Proposition de lettre et revendications


Monsieur le Ministre,

Irom Sharmila est en grève de la faim depuis plus de 14 ans pour réclamer l'abrogation de la Loi relative aux pouvoirs spéciaux des forces armées, qu'elle estime responsable des violences dans l'État du Manipur et d'autres régions du nord-est de l'Inde.

Arrêtée peu après avoir entamé sa grève de la faim le 2 novembre 2000, elle a été inculpée de tentative de suicide, une infraction pénale au regard du droit indien. Irom Sharmila a plaidé non coupable des faits qui lui sont reprochés et a déclaré qu'elle menait une manifestation non violente. Elle n’a jamais été déclarée coupable. Toutefois, l’infraction étant passible d’une peine de prison d'un an maximum, elle est régulièrement libérée au bout d'un an d’incarcération, pour être de nouveau appréhendée peu après au motif qu’elle poursuit son jeûne. Elle doit être entendue à Delhi le 2 ou le 3 mars.

Le 23 janvier, Irom Sharmila a été de nouveau arrêtée par la police du Manipur alors qu'elle avait été remise en liberté la veille sur décision d'un tribunal qui avait abandonné les poursuites pour tentative de suicide et ordonné sa libération. Au cours des cinq derniers mois, Irom Sharmila a été libérée puis à nouveau arrêtée à deux reprises. Elle sera entendue à Delhi le 2 ou le 3 mars, toujours pour les mêmes faits.

Irom Sharmila est actuellement détenue dans une unité sécurisée de l'hôpital Jawaharlal Nehru d'Imphal, la capitale du Manipur, où elle est nourrie de force par sonde nasale.

Je suis très préoccupé·e par cette situation et je vous exhorte, Monsieur le Ministre, à libérer immédiatement Irom Sharmila et à abandonner l'ensemble des charges retenues contre elle.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de ma haute considération.


Lettres adresser à:

Ministre du Droit et de la Justice
Sadananda Gowda
Minister of Law and Justice
4th Floor, ‘A’ Wing, Shashtri Bhawan
Rajendra Prasad Road
New Delhi PIN- 110001
Inde

Fax: +91-11-23384241
E-mail:
 

Copie à:

Ambassade de la République de l'Inde
Kirchenfeldstrasse 28
Case postale 406
3000 Berne 6

Fax: 031 351 15 57
E-mail:

Cette lettre fait partie des Lettres contre l'oubli de mars 2015 | Télécharger le fichier Word | S'inscrire pour recevoir un E-mail chaque mois avec des nouvelles lettres