Six ans après son expulsion de son village en 2011, Labang Ja San est toujours coincée dans le camp de réfugiés de Sha It Yang IDP dans l'Etat de Kachin. © AI
Six ans après son expulsion de son village en 2011, Labang Ja San est toujours coincée dans le camp de réfugiés de Sha It Yang IDP dans l'Etat de Kachin. © AI

Myanmar

La liberté d'expression et de réunion est toujours limitée au Myanmar et il y a toujours des prisonniers politiques. Les violations des droits humains commises par l'armée sont monnaie courante dans de nombreuses régions des minorités ethniques.

Mots clé
Votre don les protège

De l’aide pour les enfants traumatisés par la guerre Votre don les protège