Meta est responsable de la violence contre les Rohingyas propagée par Facebook

Myanmar Meta est responsable de la violence contre les Rohingyas propagée par Facebook

Les dangereux algorithmes de Meta, qui détient Facebook, ainsi que la recherche effrénée du profit ont considérablement contribué aux atrocités perpétrées par l’armée du Myanmar contre le peuple rohingya en 2017, souligne Amnesty International dans un nouveau rapport.