Deux ans après l’exode des Rohingyas, l’impunité persiste

Myanmar Deux ans après l’exode des Rohingyas, l’impunité persiste

Les réfugié·e·s rohingyas qui se trouvent au Bangladesh risquent une fois de plus d’être renvoyés au Myanmar, Amnesty International rappelle que ces personnes ne pourront pas être en sécurité dans l’État d'Arakan tant que les responsables d’atrocités continueront d’échapper à la justice