Des minorités ethniques continuent d'être les victimes d'atrocités commises par l'armée

Myanmar Des minorités ethniques continuent d'être les victimes d'atrocités commises par l'armée

Amnesty International a recueilli des éléments récents qui montrent que l’armée du Myanmar continue à commettre des atrocités contre des minorités ethniques dans le nord du pays, où la population civile fait les frais des offensives menées contre de nombreux groupes armés. Les conflits ne montrent aucun signe de ralentissement, ce qui laisse à craindre de nouvelles violations.