Rohingyas: Aung San Suu Kyi rejette les accusations de génocide

Myanmar Rohingyas: Aung San Suu Kyi rejette les accusations de génocide

Aung San Suu Kyi, conseillère d’État et chef de l’État de facto, dirige la délégation du Myanmar devant la Cour internationale de justice (CIJ), à La Haye (Pays-Bas), chargée de répondre aux accusations selon lesquelles le Myanmar a enfreint ses obligations au regard de la Convention des Nations unies sur le génocide. La Gambie avait saisi la justice le 11 novembre 2019.