Tran Huynh Duy Thuc © Droits réservés
Tran Huynh Duy Thuc © Droits réservés

Viêt-Nam: Action lettre pour Trần Huỳnh Duy Thức 16 ans de prison pour un blogueur

Lettres contre l'oubli de juillet 2017
Homme d’affaires prospère et partisan des réformes sociales et économiques, Trần Huỳnh Duy Thức (Tran Huynh Duy Thuc) a été condamné le 20 janvier 2010 à 16 ans de prison suivis de 5 ans d’assignation à résidence pour avoir rédigé des billets de blog sur la situation politique et économique du Viêt-Nam. Au cours de son procès, il a déclaré avoir été torturé pendant sa détention pour l’obliger à «avouer».

Trần Huỳnh Duy Thức était accusé au départ de «vol de lignes téléphoniques» avant d’être poursuivi pour «propagande contre l’État» au titre de l'article 88 du Code pénal. Il a ensuite été inculpé de «tentative de renversement du gouvernement populaire», en vertu de l’article 79 du Code pénal vietnamien, pour avoir fondé le «groupe de recherche Chan» et pour ses liens avec des individus dits réactionnaires à l’étranger. D'après des témoins, les juges n’ont délibéré que pendant 15 minutes avant de rendre leur décision. Or, il a fallu 45 minutes pour la lire, ce qui laisse supposer qu’elle avait été préparée avant l’audience. La peine de 16 ans de prison, suivis de 5 ans d’assignation à résidence a été confirmée en appel le 11 mai 2010.

PROPOSITION DE LETTRE

(La cible prioritaire de vos courriers et/ou de vos actions en ligne doit être votre gouvernement. Nous pensons que la pression est plus efficace si elle émane de gouvernements étrangers plutôt que si elle cible directement les autorités vietnamiennes. En outre, les gouvernements étrangers ont tendance à garder le silence sur les violations des droits humains commises au Viêt-Nam, une situation à laquelle nous voulons remédier.)
 

Madame, Monsieur,

Homme d’affaires prospère et partisan des réformes sociales et économiques, Trần Huỳnh Duy Thức a été condamné le 20 janvier 2010 à 16 ans de prison suivis de 5 ans d’assignation à résidence pour avoir rédigé des billets de blog sur la situation politique et économique du Viêt-Nam. Au cours de son procès, il a déclaré avoir été torturé pendant sa détention pour l’obliger à «avouer».
Trần Huỳnh Duy Thức était accusé au départ de «vol de lignes téléphoniques» avant d’être poursuivi pour «propagande contre l’État» au titre de l'article 88 du Code pénal. Il a ensuite été inculpé de «tentative de renversement du gouvernement populaire», en vertu de l’article 79 du Code pénal vietnamien, pour avoir fondé le «groupe de recherche Chan» et pour ses liens avec des individus dits réactionnaires à l’étranger. D'après des témoins, les juges n’ont délibéré que 15 minutes avant de rendre leur décision. Or, il a fallu 45 minutes pour la lire, ce qui laisse supposer qu’elle avait été préparée avant l’audience. La peine de 16 ans de prison suivis de 5 ans d’assignation à résidence a été confirmée en appel le 11 mai 2010.

Je souhaite faire part de mon inquiétude devant la lourde peine infligée à Trần Huỳnh Duy Thức pour avoir exprimé pacifiquement son opinion.
Je vous appelle à évoquer son cas auprès des autorités vietnamiennes et à réclamer sa libération immédiate et sans condition, étant donné qu’il s’agit d’un prisonnier d’opinion détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement ses droits à la liberté d’expression et d’association.
Je vous incite à demander à rencontrer Trần Huỳnh Duy Thức et d’autres prisonniers d’opinion en prison et à s’assurer que Trần Huỳnh Duy Thức est traité dans le respect de l’Ensemble de règles minima des Nations unies pour le traitement des prisonniers pendant la durée de sa détention, et notamment qu’il est autorisé à recevoir des visites régulières de sa famille ainsi que des soins médicaux appropriés.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’expression de ma haute considération.
 

Adresser la lettre à l'Ambassade de Suisse au Viêt-Nam:

Embassy of Switzerland
Hanoi Central Office Building
15th Floor
44B Ly Thuong Kiet Street
Ha Noi
Vietnam / Viêt-Nam

Fax: +84 24 3934 6591
E-mail: han.vertretung@eda.admin.ch


Copies au Président du Viêt-Nam:
President

Tran Dai Quang
Office of the President
Ba Dinh District
Ha Noi
Vietnam / Viêt-Nam

Fax : +84 4 3733 5256

Formule d’appel : Your Excellency, / Monsieur le Président,

... et au Ministre de la Sécurité publique:
To Lam, Minister of Public Security

Ministry of Public Security
44 Yet Kieu Street
Hoan Kiem District, Ha Noi
Vietnam / Viêt-Nam

Fax : +844 3942 0223

Formule d’appel : Your Excellency, / Monsieur le Ministre,


Vous trouverez un modèle de lettre en français à la page 3 du fichier Word ici.


Taxe postale: Europe: CHF 1.50 / autres pays: CHF 2.00