Bayram Mammadov (à gauche) et Giyas Ibrahimov (à droite) © Droit réservé (Photo gauche) / SANCAQ Production (Photo droite)
Bayram Mammadov (à gauche) et Giyas Ibrahimov (à droite) © Droit réservé (Photo gauche) / SANCAQ Production (Photo droite)

Azerbaïdjan: Action lettre pour Bayram Mammadov et Giyas Ibrahimov Arrêtés sur la base d’inculpations pénales forgées

Lettres contre l'oubli de juillet 2016
Les jeunes militants Bayram Mammadov (membre du mouvement de jeunes en faveur de la démocratie NIDA) et Giyas Ibrahimov, âgés tous deux de 22 ans, sont en détention depuis le 10 mai, accusés à tort de possession de stupéfiants. Ils ont été arrêtés après avoir peint le 9 mai, un graffiti à caractère politique sur une statue d’Heydar Aliyev, président défunt de l’Azerbaïdjan et père du président en exercice, Ilham Aliyev, et en avoir publié une photo sur Facebook.

Pendant leur interrogatoire par la police, Bayram Mammadov et Giyas Ibrahimov ont dû répondre à des questions au sujet du graffiti, mais pas au sujet des stupéfiants. Ils ont été torturés après avoir refusé de signer des aveux et de s’excuser publiquement. Leur avocat, qui a été autorisé à les rencontrer et a constaté leurs blessures, a publié une lettre de Bayram Mammadov (disponible sur https://www.meydan.tv/en/site/politics/14510/), dans laquelle celui-ci décrit son supplice, notamment les passages à tabac répétés et les menaces de viol. Le 20 mai, devant le refus des autorités d’ouvrir une enquête sur ses allégations de torture, celui-ci a entamé une grève de la faim.

Bayram Mammadov et Giyas Ibrahimov sont des prisonniers d’opinion, arrêtés sur la base d’inculpations pénales forgées de toutes pièces en raison de leur protestation politique publique.

PROPOSITION DE LETTRE ET REVENDICATIONS

Monsieur le Président, (= Lettre pour le Président)
Monsieur le Procureur général, (= Lettre pour le Procureur général)

Les jeunes militants Bayram Mammadov et Giyas Ibrahimov, sont en détention depuis le 10 mai, accusés à tort de possession de stupéfiants. Ils ont été arrêtés après avoir peint un graffiti à caractère politique sur une statue d’Heydar Aliyev le 9 mai et en avoir publié une photo sur Facebook.
Ils ont été torturés après avoir refusé de signer des aveux et de s’excuser publiquement pour leur geste. Leur avocat, qui a été autorisé à les rencontrer et a constaté leurs blessures, a publié une lettre de Bayram Mammadov, dans laquelle celui-ci décrit son supplice, notamment les passages à tabac répétés et les menaces de viol.
Le 20 mai, devant le refus des autorités d’ouvrir une enquête sur ses allégations de torture, Bayram Mammadov a entamé une grève de la faim.
Bayram Mammadov et Giyas Ibrahimov sont des prisonniers d’opinion, arrêtés sur la base d’inculpations pénales forgées de toutes pièces en raison de leur protestation politique publique.

Je suis très préoccupé·e par cette situation et je vous appele à libérer immédiatement Bayram Mammadov et Giyas Ibrahimov et à abandonner les charges fallacieuses de possession de stupéfiants retenues contre eux en raison de leurs activités militantes.
Je vous exhorte à diligenter sans délai une enquête impartiale et efficace sur les allégations de torture et de mauvais traitements et sur les fausses accusations portées contre eux, et à traduire les responsables présumés en justice.

Dans cette attente, je vous prie de croire à l’expression de ma haute considération.

Adresser la lettre à

Ilham Aliyev
Office of the President of Azerbaijan
19 Istiqlaliyyat Street
Baku AZ1066
Azerbaïdjan

Fax : +994 12 492 0625
E-mail: office@pa.gov.az

Formule d’appel : Dear President, / Monsieur le Président,

... et aussi à

Zakir Garalov, procureur général
7 Rafibeyli Street
Baku AZ1001
Azerbaïdjan

E-mail: info@prosecutor.gov.az

Formule d’appel : Dear Prosecutor General, / Monsieur le Procureur général,

Copies à

Ambassade de la République d’Azerbaïdjan
Kramburgstrasse 10
3006 Berne

Fax: 031 350 50 41
E-mail: bern@mission.mfa.gov.az

 

Vous trouverez un modèle de lettre en français à la page 5 du fichier Word ici.

Taxe postale courrier A: Europe: 1.50 / autres pays: 2.00