Manifestations nationales au Danemark contre l'expulsion des réfugié·e·s de Syrie © Anadolu Agency via Getty Images
Manifestations nationales au Danemark contre l'expulsion des réfugié·e·s de Syrie © Anadolu Agency via Getty Images

Danemark: Action lettre pour des syrien·ne·s en quête de protection Incertitude sur le sort de réfugié·e·s syrien·ne·s

Lettres contre l'oubli de septembre 2021
Au moins 39 personnes réfugiées originaires de Syrie se sont vu retirer leur permis de séjour et ont été placées dans des centres de retour où elles sont privées de la possibilité de travailler et d’accéder à l’éducation. Elles doivent y rester, séparées de leurs familles, jusqu’à ce que leur renvoi soit rendu possible.

Depuis 2019, dans le cadre de sa politique «zéro demande d’asile», le gouvernement danois a pris toute une série de mesures visant à renvoyer les réfugié·e·s dans leur pays. Depuis, les permis de séjour de près de 900 réfugié·e·s syrien·ne·s ont fait l’objet d’un examen en procédure accélérée. Le sort des Syrien·ne·s ayant reçu une décision négative reste incertain, le Danemark n’entretenant pour l’heure aucune relation diplomatique avec le régime de Damas et ne pouvant par conséquent procéder à aucune expulsion.

Au sein des centres de retour, les réfugié·e·s sont poussé·e·s à accepter de retourner «volontairement» en Syrie, une pratique en violation avec le droit international. La Syrie reste un pays dangereux. Les personnes qui retournent dans les zones contrôlées par le gouvernement syrien doivent se soumettre à une procédure d’«habilitation de sécurité» qui comprend un interrogatoire par les forces de sécurité syriennes. Ces forces de sécurité sont responsables d’atteintes aux droits humains et de violences généralisées et systématiques constituant des crimes contre l’humanité, notamment des actes de torture, des exécutions extrajudiciaires et des disparitions forcées.

Veuillez écrire une lettre courtoise à l’attention du ministre danois en charge de l’intégration et de l’immigration:

Proposition de lettre et revendictions en français
(modèle de lettre en anglais voir tout en bas)

Monsieur le Ministre,

C’est avec une profonde inquiétude que je suis la situation actuelle des réfugié·e·s syrien·ne·s au Danemark.

Au moins 39 personnes réfugiées originaires de Syrie se sont vu retirer leur permis de séjour et ont été placées dans des centres de retour où elles sont privées de la possibilité de travailler et d’accéder à l’éducation. Elles doivent y rester, séparées de leurs familles, jusqu’à ce que leur renvoi soit rendu possible. Depuis 2019, dans le cadre de sa politique «zéro demande d’asile», le gouvernement danois a pris toute une série de mesures visant à renvoyer les réfugié·e·s dans leur pays. Depuis, les permis de séjour de près de 900 réfugié·e·s syrien·ne·s font l’objet d’un examen en procédure accélérée.

Le sort des Syrien·ne·s ayant reçu une décision négative reste incertain, le Danemark n’entretenant pour l’heure aucune relation diplomatique avec le régime de Damas et ne pouvant par conséquent procéder à aucune expulsion. De par leur statut au sein des centres de retour, les réfugié·e·s sont poussé·e·s à accepter de retourner «volontairement» en Syrie, une pratique en violation avec le droit international.

Je vous prie, Monsieur le Ministre, de prendre d’urgence les mesures nécessaires pour garantir la protection de l’ensemble des Syrien·ne·s résidant au Danemark, y compris des détenteurs·trices de permis de séjour temporaires. La protection doit leur être accordée jusqu’à ce que la situation en Syrie ne représente plus une menace pour leurs droits fondamentaux.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de ma haute considération.
 

Adresser la lettre à

Minister of Immigration and Integration
Mr. Mattias Tesfaye
Slotsholmsgade 10
1216 København
DANEMARK

E-mail: uim@uim.dk 

- Salutation: Dear Minister / Monsieur le Ministre,
- Taxe postale: CHF 1.50
 

Copies à

Ambassade Royale de Danemark:

Botschaft des Königreichs Dänemark
Rauchstrasse 1
D-10787 Berlin
DEUTSCHLAND

E-mail: beramb@um.dk
Fax: 004930 / 50 50 20 50

 

Vous trouverez un modèle de lettre en français à la page 4
» du fichier Word ici
» du fichier PDF ici

 


Model letter in english:

Dear Minister,

It is with great concern that I have learned of the fate of Syrian refugees in Denmark.

At least 39 refugees have now had their residency status stripped and have been placed in "return centres", where they are not allowed to work or pursue an education. Here they will stay, separated from their families, their communities, their schools and workplaces, until they can be deported. The truth is that their lives will be on hold. The Danish government cannot return them since it has no diplomatic ties with the Syrian regime. They face an uncertain future stuck in limbo, cut off from Danish society. These cruel conditions are designed to pressure them to decide to return "voluntarily" to Syria, a measure that is unlawful under international law.

I urge you to take immediate steps to ensure the continuation of protection to all Syrians residing in Denmark, including those who have temporary residency permits. All Syrians are in need of protection until there is a situation where their fundamental rights are no longer at risk in Syria.

Sincerely,