Isroïl Kholdorov © Droits réservés
Isroïl Kholdorov © Droits réservés

Ouzbékistan: Action lettre pour Isroïl Kholdorov Peine d’un prisonnier d'opinion prolongée

Lettres contre l'oubli de novembre 2016
Le défenseur des droits humains Isroïl Kholdorov est en prison depuis 2007. Sa peine a été prolongé plusieures fois.

Isroïl Kholdorov a été condamné à six ans d'emprisonnement à l’issue d’un procès inique en février 2007. Selon son avocat, toutes les charges retenues contre lui, à l’exception d’une, ont été forgées de toutes pièces par les autorités afin de le punir pour ses activités politiques d’opposition, pourtant pacifiques, et pour avoir dénoncé des violations des droits humains.

En juin 2012, il a été condamné à trois ans d'emprisonnement supplémentaires pour avoir prétendument enfreint le règlement de la prison. Il était accusé de ne pas s’être présenté à une inspection, alors qu’on l’avait enfermé dans un bureau, et d’avoir refusé de soulever un objet lourd – un refus qu’il avait motivé par ses problèmes de santé.

Fin 2015, sa peine a été prolongée de trois ans et demi à l’issue d’une audience qui n’a duré que cinq minutes. Isroïl n’était représenté par aucun avocat. De plus, sa famille n’avait même pas été informée de l’audience ni des charges qui étaient retenues contre lui.

PROPOSITION DE LETTRE ET REVENDICATIONS

Monsieur le Président,

Je suis très préoccupé·e par le sort du défenseur des droits humains Isroïl Kholdorov.

Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression et d’association. Je demande qu’Isroïl Kholdorov soit immédiatement libéré, sans délai ni condition.

Je suis très préoccupé·e par le fait qu’Isroïl Kholdorov ait été condamné à six ans d’emprisonnement à l’issue d’un procès qui ne répondait pas aux normes internationales d’équité, en violation des obligations internationales de l’Ouzbékistan en tant qu’État partie au Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP).

De plus, je demande aux autorités ouzbèkes de faire le nécessaire pour qu’Isroïl Kholdorov soit autorisé à voir son avocat.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’expression de ma haute considération.

Adresser la lettre à

PRÉSIDENT
President Shavkat Mirziyoyev [président par intérim depuis le décès d’Islam Karimov]
Rezidentsia prezidenta
ul. Uzbekistanskaia, 43
Tashkent 700163
Ouzbékistan

Formule d’appel : Dear President, / Monsieur le Président,

Copies à

Ambassade de la République d’Ouzbékistan
Perleberger Strasse 62
D - 10559 Berlin
Allemagne

Fax: 004930/ 39 40 98 62
E-mail: botschaft@uzbekistan.de

Vous trouverez un modèle de lettre en français à la page 6 du fichier Word ici.

ACTION DE Solidarité

Nous invitons également les militant·e·s à envoyer des cartes postales de solidarité à Isroïl Kholdorov en prison.

Adresse pour les cartes de solidarité

Isroil Kholdorov  -  Исраил Халдаров
KIN 64/48  -  КИН 64/48
Zarafshan  -  Г. Зарафшон
Navoi region  -  Навоийская область
Ouzbékistan  -  Узбекистан


Taxe postale: Europe: CHF 1.50 / autres pays: CHF 2.00