Pays-Bas Célébrer les droits des Roms en musique

3 juin 2013
La musique est souvent utilisée pour inspirer, pour refléter le monde qui nous entoure, pour célébrer la vie. C’est aussi un bon moyen de donner une voix à la lutte pour la dignité humaine. Amnesty International Pays-Bas et des musiciens roms ont décidé de réaliser un CD, donnant ainsi la possibilité à des artistes roms de se faire entendre. Par Jameen Kaur, coordonnateur Campagnes d'Amnesty International.

130603_roma_music.jpg La musique fait partie intégrante de l'héritage rom. © AI

La musique est solidement ancrée dans la culture rom. Grâce à la participation d'artistes vivant dans plus de 15 pays d'Europe et d'Amérique, les morceaux de l'album Listen to Roma Rights illustrent magnifiquement sa richesse et sa diversité. Le CD compte 23 titres, qui vont de la musique folk ou classique au hip-hop et au reggae. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Tous les morceaux sont des dons ou ont été écrits exprès pour cette occasion.

Le mot «Rom» signifie, par extension, «être humain». Une artiste ayant participé au CD me dit que, si elle est musicienne dans l'âme, elle est également militante en faveur des droits humains. «La première fois que j'ai rencontré des sympathisants d'Amnesty, c'était devant l'ambassade de France. J'étais là pour manifester contre les expulsions forcées de Roms en France. Il est important que les gens se rendent compte des brimades et de la discrimination dont les Roms sont victimes jour après jour, pas parce qu'ils ont fait quoi que ce soit mais juste parce qu'ils existent. Il est important que les gens agissent contre ça. Je pense souvent au poème de Martin Niemöller “...ils sont venus chercher les communistes... Puis ils sont venus me chercher, et il ne restait personne pour protester”.»

Ecouter un extrait du CD Listen to Roma Rights

Acheter le CD en ligne