Russie Vladimir Akimenkov, un des «trois détenus de Bolotnaïa», est libre

19 décembre 2013
Vladimir Akimenkov a été libéré le 19 décembre en raison de la loi d'amnistie adoptée par le Parlement russe. Deux membres du groupe de rock Pussy Riot, actuellement encore en détention, vont également bénéficier de cette amnistie.

Dans le cadre du Marathon des lettres 2013, Amnesty s’est engagée pour la libération d’Akimenkov et deux de ses collègues, surnommés les «trois détenus de Bolotnaïa». Le président Poutine a également annoncé la grâce de Mikhaïl Khodorkovski.

Néanmoins, de nombreux prisonniers∙ères d'opinion - dont un grand nombre en lien avec la manifestation qui a eu lieu en mai 2012 sur la place Bolotnaïa – continuent à être détenu∙e∙s illégalement. Cette loi d’amnistie ne peut pas se substituer à un système judiciaire efficace et indépendant.

Votre don les protège

De l’aide pour les enfants traumatisés par la guerre Votre don les protège