Action lettre pour Rassoul Koudaïev Allégations de torture: toujours pas d’enquête

Lettres contre l'oubli septembre 2015
Soupçonné d'avoir organisé des attentats terroristes contre des installations gouvernementales dans la ville de Naltchik, en Kabardino-Balkarie, Rassoul Koudaïev a été arrêté le 23 octobre 2005. Il a été torturé et maltraité lors de son arrestation et pendant les quelques jours où il a été détenu dans les locaux du Service de lutte contre le crime organisé (UBOP) à Naltchik.

Il a ensuite été transféré au centre de détention préventive SIZO 1. Rassoul Koudaïev souffrirait de troubles cardiaques et hépatiques et ne recevrait pas les soins appropriés

Le 23 décembre 2014, la Cour suprême de Kabardino-Balkarie l'a condamné à la prison à perpétuité. Il continue de clamer son innocence. Aucune enquête n'a été menée sur ses allégations de torture.

Son cas est un exemple du fréquent recours, par les forces de police russes, à la torture ou à d'autres formes de mauvais traitements pour arracher des «aveux» à des détenus, et de l'absence d'enquête de la part des autorités sur ces agissements.

 

Proposition de lettre et revendications

Monsieur le Procureur général,

Rassoul Koudaïev a été arrêté le 23 octobre 2005. Il a été torturé et maltraité lors de son arrestation et pendant les quelques jours où il a été détenu dans les locaux du Service de lutte contre le crime organisé (UBOP) à Naltchik. Il a ensuite été transféré au centre de détention préventive SIZO 1. Rassoul Koudaïev souffrirait de troubles cardiaques et hépatiques et ne recevrait pas les soins appropriés
Le 23 décembre 2014, la Cour suprême de Kabardino-Balkarie l'a condamné à la prison à perpétuité. Il continue de clamer son innocence.
Aucune enquête n'a été menée sur ses allégations de torture.

Je suis très préoccupé·e par cette situation et Je demande, Monsieur le Procureur général, qu’une enquête approfondie et impartiale soit menée sur les allégations de torture formulées par Rassoul Koudaïev et que les responsables de ces agissements soient traduits en justice.
Je demande également que Rassoul Koudaïev et ses coaccusés bénéficient en appel d’un procès équitable, conforme aux normes internationales en la matière.
En attendant qu’il soit statué sur son appel, je demande que Rassoul Koudaïev reçoive les soins médicaux nécessaires durant sa détention.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Procureur général, à l’expression de ma haute considération.

Lettres adresser à:

Bureau du procureur général de Russie
Yurii Ya. Chaika
Ul. B.Dmitrovka, d.15a
125993 Moscow GSP-3
Russie

Fax: +7 495 987 58 41
Twitter: @Genproc

Copie à:

Ambassade de la Fédération de Russie
Brunnadernrain 37
3006 Berne

Fax: 031 352 55 95
E-mail: