© shtab.navalny.com
© shtab.navalny.com

Russie: Action lettre pour Lilia Tschanyschewa (Chanysheva) Une militante en détention provisoire risque plus de 10 ans de prison

Lettres contre l'oubli de juillet 2022
La militante Lilia Tchanycheva est en détention provisoire depuis novembre 2021, en raison de son ancien rôle de coordinatrice régionale du «quartier général de Navalny». Lilia Tchanycheva n'a commis aucune infraction reconnue par le droit international et les accusations qui pèsent contre elle, passibles de 10 ans d'emprisonnement, sont de nature politique.

La militante Lilia Tchanycheva a été arrêtée le 9 novembre 2021 et placée en détention provisoire le lendemain, sur la base de charges de «création ou direction d’une association extrémiste», en raison de son ancien rôle de coordinatrice régionale du «quartier général de Navalny» dans la ville d'Oufa, au centre de la Russie. Lilia Tchanycheva n'a commis aucune infraction reconnue par le droit international et les accusations qui pèsent contre elle, passibles de 10 ans d'emprisonnement, sont de nature politique. Elles font partie de la répression exercée par les autorités russes contre les collaborateurices et soutiens d'Alexei Navalny.

Lilia Tchanycheva est en détention provisoire depuis plus de huit mois. Le 16 mai 2022, le tribunal de la ville de Moscou a rejeté l'appel des avocats de Lilia, qui demandaient à mettre fin à sa détention provisoire et à la placer en résidence surveillée. Cela signifie que la détention longue et injuste de Lilia va encore se prolonger. Depuis le début de sa détention, des membres du Comité d’enquête et du Service fédéral d'application des peines ont empêché, sous des prétextes fallacieux, quatre avocats d’assurer la défense de Lilia Tchanycheva et de lui rendre visite en détention. En conséquence, elle est privée de choisir ses avocats, en violation de son droit à un procès équitable. De plus, Lilia n'a pu recevoir aucune visite de la part de son mari depuis le début de sa détention: les autorités continuent d'empêcher sa famille de lui rendre visite.

En raison de la guerre en Ukraine, les personnes comme Lilia sont moins visibles au sein de la communauté internationale et en Russie, ce qui aggrave les menaces qui pèsent sur leur sécurité et leur avenir. Les poursuites à son encontre constituent par ailleurs un précédent inquiétant pour de nombreux autres soutiens d’Alexei Navalny.

Veuillez écrire une lettre courtoise en russe, anglais ou français au Procureur général de Russie:

Proposition de lettre et revendictions en français
(Modèle de lettre en anglais cliquer ici ou voir tout en bas)

Monsieur le Procureur général,

Lilia Tchanycheva a été arrêtée le 9 novembre 2021 et placée en détention provisoire le lendemain. Elle a été accusée de «création ou direction d’une association extrémiste», en raison de son ancien rôle de coordinatrice régionale du «quartier général de Navalny» dans la ville d'Oufa, au centre de la Russie.

Le 16 mai 2022, le tribunal de la ville de Moscou a rejeté l'appel des avocats de Lilia, qui demandaient à mettre fin à sa détention provisoire et à la placer en résidence surveillée.

Depuis le début de sa détention, des membres du Comité d’enquête et du Service fédéral d'application des peines ont empêché quatre avocats d’assurer la défense de Lilia Tchanycheva et de lui rendre visite en détention. En conséquence, elle n’a pas pu choisir les avocats de son choix, en violation de son droit à un procès équitable. De plus, Lilia n'a pu recevoir aucune visite de la part de son mari depuis le début de sa détention.

Cette situation me préoccupe beaucoup, et je vous exhorte, à libérer sans délai Lilia Tchanycheva et à abandonner toutes les charges retenues contre elle.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Procureur général, à l’expression de ma haute considération.

Adresser la lettre à

Procureur général
Igor Viktorovich Krasnov
Ul. Bolshaya Dmitrovka, 15A
Moscow, GSP-3
125993, Russian Federation

Fax (ne fonctionne peut-être pas): +7(495) 987-5656
Twitter : @genproc

- Salutation: Dear Prosecutor / Monsieur le Procureur général,
- Taxe postale: CHF 2.30

Copies à

Ambassade de la Fédération de Russie
Brunnadernrain 37
3006 Berne

Fax: 031 352 55 95
E-mail: rusbotschaft@bluewin.ch

 

Télécharger la description des lettres du mois de juillet avec les  modèles de lettre en français
» fichier Word ici
» fichier PDF ici

 


Model letter in english:

Dear Prosecutor,

Political activist Lilia Chanysheva was arrested on 9 November 2021 and put in pretrial detention the next day on charges of "establishing or leading an extremist association" for her role as former regional coordinator of "Navalny’s headquarters" in Ufa. Lilia Chanysheva has committed no internationally recognisable crime.

On 16 May 2022, the Moscow city court declined the appeal from Lilia’s lawyers to remove her from pretrial detention and into home arrest. ince the start of her detention, officers of the Investigative Committee and the Federal Penal Service have barred, under false pretext, four lawyers from representing and visiting Lilia Chanysheva in detention. As a result, she has been left without a lawyer of her choice, in violation of her right to a fair trial. In addition to that, the authorities continue to refuse her family access to her.

I would like to urge you to ensure that Lilia Chanysheva is released immediately and that all charges against her are dropped.

Sincerely,