Initiative anti-droits humains Une attaque contre nos droits fondamentaux

L’initiative populaire «le droit suisse au lieu des juges étrangers» (initiative pour l’autodétermination) dénonce le droit international, droit que nous avons nous mêmes élaboré, et le considère comme un « droit étranger ». Ceci est emblématique d’une période où les leçons de l’histoire européenne récente sont progressivement oubliées. L’initiative qui sera soumise à votation le 25 novembre 2018, a comme objectif la dénonciation de la Convention européenne des droits de l’homme. C’est pour cette raison qu’Amnesty International parle d’une initiative «anti-droits humains» et recommande de la rejeter.