Delara Darabi était accusée d'avoir commis un crime à l'âge de 17 ans. © Valérie Chételat
Delara Darabi était accusée d'avoir commis un crime à l'âge de 17 ans. © Valérie Chételat

Iran Manifestation contre l'exécution de Delara Darabi

7 mai 2009
Près d'une centaine de personnes ont manifesté silencieusement contre l'exécution de la jeune Delara Darabi, mercredi 6 mai 2009 à Berne. Des actions de protestation organisées par Amnesty International ont eu lieu dans plusieurs autres capitales.

A Berne, devant l'ambassade d'Iran, les manifestant·e·s en noir ont déposé des fleurs blanches devant le portrait de Delara Darabi, exécutée le 1er mai dans le nord de l'Iran. Les noms des 137 mineurs condamnés à mort ont été collés sur un drap noir.

Une lettre de protestation a été déposée auprès de l'ambassade d'Iran à Berne. Deux autres jeunes risquent une exécution imminente.

Des actions de protestation ont eu lieu dans plusieurs autres capitales, notamment à Londres, Rome, Berlin et Stockholm.

Le Secrétaire général de la Section suisse d'Amnesty International, Daniel Bolomey, a adressé une lettre ouverte au président de la Confédération, Hans-Rudolf Merz, lui demandant de condamner publiquement et fermement l'exécution de la jeune femme et d'intervenir pour convaincre l'Iran de renoncer à exécuter des mineurs.

Votre don les protège

De l’aide pour les enfants traumatisés par la guerre Votre don les protège