Davos 16 janvier 2017 © Amnesty International
Davos 16 janvier 2017 © Amnesty International

Forum économique mondial de Davos Rejeter la politique de la peur et de la division

Communiqué de presse publié le 16 janvier 2017, Londres/Genève. Contact du service de presse
Alors que les dirigeants politiques et les chefs d'entreprise se réunissent cette semaine dans le cadre de la réunion annuelle du Forum économique mondial de Davos, les dirigeants de six des plus grandes organisations de campagne du monde leur ont demandé de repousser à tout prix et sans délai la rhétorique de la peur, de la division et du rejet, et d’œuvrer de manière conjointe pour un monde libre, juste, durable et équitable.

Dans une déclaration commune publiée quelques jours avant l'investiture de Donald Trump à la présidence des États-Unis, les dirigeants d'Amnesty International, d'Avaaz, de Greenpeace International, de la Confédération des syndicats internationaux, d'Oxfam International et de Transparency International ont condamné fermement un climat nouveau où sont tolérés les crimes de haine et la discrimination. Selon ces organisations, brandir la peur et désigner des boucs émissaires offre de mauvais remèdes aux problèmes sociaux et économiques.

«Notre message aux dirigeants mondiaux qui ne respectent pas les droits humains est clair : nos organisations et les millions de personnes qui soutiennent le mouvement plus large en faveur des droits humains et de la justice sociale vous observent. Nous nous opposerons à toute action injuste et ferons en sorte que vous soyez tenus de rendre des comptes.», ont déclaré les six organisations dans leur déclaration commune.

Merci pour votre don

Votre engagement est notre force. Merci pour votre don