Idil Eser, Taner Kiliç et les autres défenseur·e·s des droits humains arrêté·e·s.  © Amnesty International
Idil Eser, Taner Kiliç et les autres défenseur·e·s des droits humains arrêté·e·s. © Amnesty International

Action Libérez Taner Kiliç et Idil Eser - Libérez les défenseurs des droits humains arrêtés

Demandez aux autorités turques de libérer immédiatement et inconditionnellement les militant·e·s des droits humains arrêté·e·s ces dernières semaines. Parmi eux se trouvent Idil Eser, la directrice de la Section turque d’Amnesty International, et Taner Kiliç, son président.

Date de naissance Si tu as moins de 26 ans tu profiteras des avantages AMNESTY YOUTH.
/ /  

Demandez aux autorités turques de relâcher immédiatement les militant·e·s des droits humains arrêté·e·s, dont la directrice et le président d’Amnesty Turquie, Idil Eser et Taner Kiliç. Ces personnes sont toutes détenues sur la base d’accusations infondées.

Idil Eser a été arrêtée le 5 juillet avec d'autres défenseur·e·s des droits humains  lors d’un atelier de formation dans la région d’Istanbul. Le 18 juillet, elle a été formellement inculpée et placée en détention provisoire. Taner Kiliç a été arrêté le 6 juin déjà, en même temps que 22 autres avocats, puis placé en détention provisoire. Il est injustement soupçonné d’être un partisan du mouvement de Fethullah Gülen, auquel les autorités turques attribuent la tentative de coup d’État de l’été dernier.

«Qu’ils fassent l’objet d’une enquête pour appartenance à une "organisation terroriste armée" dépasse l’entendement», a déclaré Salil Shetty, Secrétaire général d’Amnesty International. «Si quelqu’un avait encore des doutes sur le but ultime de la répression post-coup d’État en Turquie, ils devraient maintenant être dissipés. Il ne doit subsister ni société civile, ni critique, ni obligation de rendre des comptes dans la Turquie d’Erdoğan.»

Pour en savoir plus sur le cas de Taner Kiliç

Pour en savoir plus sur le cas d’Idil Eser et des autres défenseur·e·s des droits humains arrêté·e·s