Marche des femmes 2020 à Kiev / Petite image: Oksana Mamchenko © Amnesty International Ukraine
Marche des femmes 2020 à Kiev / Petite image: Oksana Mamchenko © Amnesty International Ukraine

Ukraine: Action lettre pour Oxana Mamtchenko et toutes les victimes de violence domestique L'Ukraine doit agir immédiatement pour mettre un terme à la violence domestique

Lettres contre l'oubli de mars 2021
L'année 2021 marque le 10e anniversaire de la signature par l'Ukraine de la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique. Le gouvernement doit agir de toute urgence et multiplier ses efforts pour lutter contre la violence domestique.

Oxana Mamtchenko fait partie des nombreuses victimes de violence domestique en Ukraine. Pendant 20 ans, Oxana et ses enfants ont subi des violences physiques, psychologiques et économiques de la part de leur époux et père. Oxana et ses enfants vivent désormais en sécurité dans leur propre foyer mais elle poursuit son combat. Elle s’est engagée aux côtés de nombreux autres militants pour lutter contre la violence domestique en Ukraine.

Environ 1,1 million de femmes ukrainiennes subissent des violences physiques, sexuelles ou émotionnelles au sein de leur famille chaque année. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, les cas de violence domestique ont connu une forte hausse. Malgré l’adoption de nouvelles lois et dispositions visant à lutter contre les violences liées au genre, les victimes doivent faire face à de graves lacunes en termes de protection et d’application des mesures. Le gouvernement doit agir de toute urgence et multiplier ses efforts pour lutter contre la violence domestique.

L'année 2021 marque le 10e anniversaire de la signature par l'Ukraine de la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique.

Veuillez écrire une lettre courtoise en ukrainien, anglais ou votre propre langue au président de l’Ukraine:

Proposition de lettre et revendictions en français

Monsieur le Président,

L'année 2021 marque le 10e anniversaire de la signature par l'Ukraine de la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique.

Environ 1,1 million de femmes ukrainiennes subissent des violences physiques, sexuelles ou émotionnelles au sein de leur famille chaque année. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, les cas de violence domestique ont connu une forte hausse. Malgré l’adoption de nouvelles lois et dispositions visant à lutter contre les violences liées au genre, les victimes doivent faire face à de graves lacunes en termes de protection et d’application des mesures. Le gouvernement doit agir de toute urgence et multiplier ses efforts pour lutter contre la violence domestique.

Cette situation me préoccupe beaucoup, c’est pourquoi je vous exhorte, Monsieur le Président, à effectuer les changements législatifs nécessaires pour garantir que tout épisode de violence domestique, y compris lorsqu’il s’agit du premier incident, soit considéré comme une infraction, et rendre nulle la nécessité de prouver son caractère «systématique» en modifiant l'article 126-1 du Code pénal, conformément au droit international relatif aux droits humains et aux normes s’y rapportant.

De plus, j’engage votre gouvernement à veiller à ce que l'Ukraine ratifie la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul) sans plus tarder.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’expression de ma haute considération.
 

Adresser lettre à

Volodymyr Zelensky, président de l’Ukraine
c/o Amnesty International Ukraine
POB 64
Kyiv 01001
Ukraine

Formule d’appel : Monsieur le Président,
 

Copies à

Ambassade de l'Ukraine
Feldeggweg 5
3005 Berne

Fax: 031 351 64 16
E-mail: emb_ch@mfa.gov.ua

 

Vous trouverez un modèle de lettre en français à la page 3
» du fichier Word ici
» du fichier PDF ici


Taxe postale PRIORITY: Europe: CHF 1.50 / autres pays: CHF 2.00

 


 

Votre don les protège

De l’aide pour les enfants traumatisés par la guerre Votre don les protège