La réaction «nuancée» de la Suisse

Arabie Saoudite La réaction «nuancée» de la Suisse

Le «business as usual» peut reprendre avec l’Arabie Saoudite. Un an après l’indignation planétaire suscitée par l’assassinat du journaliste et critique du régime Jamal Khashoggi, et alors que les commanditaires de ce crime odieux n’ont toujours pas été traduits en justice, bon nombre d’autorités ont préféré tourner la page. Les pétrodollars n’ont pas d’odeur.