Arabie saoudite: action lettre pour Waleed Abu al Khair Avocat et défenseur des droits humains en prison depuis des mois

Waleed Abu al Khair est un avocat de renom et un défenseur des droits humains. En 2008, il a créé l’Observatoire des droits humains en Arabie saoudite, l'une des rares ONG saoudiennes qui rassemble ...

Waleed Abu al Khair © Privé Waleed Abu al Khair © Privé

Waleed Abu al Khair est un avocat de renom et un défenseur des droits humains. En 2008, il a créé l’Observatoire des droits humains en Arabie saoudite, l'une des rares ONG saoudiennes qui rassemble des informations sur les atteintes aux droits humains dans le pays. Il a défendu de nombreuses victimes de violations des droits humains, dont Raif Badawi, blogueur et militant saoudien condamné à 10 ans d’emprisonnement et à 1 000 coups de fouet pour avoir fondé et géré le site «Libérez les libéraux saoudiens», et pour insulte à l’islam.

Son travail a valu à Waleed d'être harcelé, surveillé, interdit de voyage à l'étranger, arrêté et maintes fois interrogé par les autorités saoudiennes. Il est détenu depuis son arrestation en avril 2014 et purge actuellement une peine de 15 ans de prison (dont cinq avec sursis) à la prison d'al Malaz à Riyadh. Waleed a aussi été condamné au versement d'une amende de 200 000 riyals (environ 53 000 dollars des États-Unis) et à une interdiction de voyager d'une durée de 15 ans.

Il est le premier défenseur des droits humains à être jugé et condamné en application de la nouvelle loi contre le terrorisme, entrée en vigueur en février 2014.

Le 24 juin 2014, sa femme, Samar Badawi, a donné naissance au premier enfant du couple, Joud. Waleed n'a pas pu assister à la naissance de sa fille et n'a pu la voir que lors des audiences de son procès. Samar et Joud vivent actuellement à Djedda.


Proposition de lettre et revendications


Majesté,

Waleed Abu al Khair est un avocat de renom et un défenseur des droits humains.

Son travail a valu à Waleed Abu al Khair d'être harcelé, surveillé, interdit de voyage à l'étranger, arrêté et maintes fois interrogé par les autorités saoudiennes.

Il est détenu depuis son arrestation en avril 2014 et purge actuellement une peine de 15 ans de prison (dont cinq avec sursis) à la prison d'al Malaz à Riyadh.

Waleed Abu al Khair a aussi été condamné au versement d'une amende de 200 000 riyals et à une interdiction de voyager d'une durée de 15 ans.

Il est le premier défenseur des droits humains à être jugé et condamné en application de la nouvelle loi contre le terrorisme dE février 2014.

Le 24 juin 2014, sa femme, Samar Badawi, a donné naissance au premier enfant du couple, Joud. Waleed n'a pas pu assister à la naissance de sa fille et n'a pu la voir que lors des audiences de son procès.

Je suis très préoccupé·e par cette situation et je vous exhorte, Votre Majesté, à libérer Waleed Abu al Khair immédiatement et sans condition, car il est détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement ses droits à la liberté d’expression, d'association et de réunion.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Votre Majesté, à l’expression de ma haute considération.


Lettres adresser à:

King Salman bin Abdul Aziz Al Saud
The Custodian of the two Holy Mosques
Office of His Majesty the King
Royal Court, Riyadh
Arabie saoudite

Fax (via le ministère de l'Intérieur):
+966 11 403 3125 (merci de vous montrer persévérant-e)
 

Copie à:

Ambassade du Royaume d'Arabie Saoudite
Kirchenfeldstrasse 64
3005 Berne

Fax: 031 351 45 81
E-mail:


Messages sur Twitter à:
Les autorités saoudiennes étant sensibles à leur image publique et à leur réputation internationale, le fait de cibler des responsables publiquement sur leurs comptes dans les médias sociaux pourrait les pousser à agir.

- Compte officiel du ministère des Affaires étrangères : @KSAMOFA
- Compte officiel du ministère de la Justice : @MojKsa
- Organisation nationale de défense des droits humains : @NSHRSA


En plus:
Demandez au roi d'Arabie Saoudite de libérer immédiatement tous les prisonniers d'opinion.
Signez la pétition

Cette lettre fait partie des Lettres contre l'oubli de mars 2015 | Télécharger le fichier Word | S'inscrire pour recevoir un E-mail chaque mois avec des nouvelles lettres