Irak Ramze Shihab Ahmad, torturé et détenu illégalement

13 janvier 2011
Né en 1942, détenteur d'une double-nationalité anglaise et irakienne, Ramze Shihab Ahmad a fait le voyage en novembre 2009, de son domicile de Londres jusqu'en Irak, pour rechercher son fils. En ...

Ramze Shihab Ahmad © Privat

Né en 1942, détenteur d'une double-nationalité anglaise et irakienne, Ramze Shihab Ahmad a fait le voyage en novembre 2009, de son domicile de Londres jusqu'en Irak, pour rechercher son fils. En décembre 2009, il a été arrêté par les forces de sécurité irakiennes et envoyé dans une prison secrète. Durant des mois il avait disparu et sa famille ne savait absolument rien de son sort. Dans cette prison secrète, Ramze a été sévèrement torturé, notamment par viols, électrochocs, et presque totale asphyxie à l’aide d’un sac plastique. En  avril 2010, il a été transféré dans une prison régulière où il a pu rapporter ces tortures à l’ambassade britannique. Plus d’un an après son arrestation, Ramze est toujours enfermé à Bagdad sans inculpation ni jugement.

Amnesty demande sa libération immédiate, à moins qu'un chef d'inculpation soit déposé contre lui. le cas échéant, il devrait alors être jugé lors d'un procès équitable.

Agissez pour Ramze Shihab Ahmad en écrivant une lettre modèle au gouvernement irakien demandant sa libération à moins d'une inculpation et d'un jugement immédiat!

Télécharger la lettre modèle (en anglais uniquement).

La femme de Ramze Shihab Ahmad rapporte à Amnesty International de la torture