Amnesty International exige que Max Göldi, ici avec Rachid Hamdani en décembre dernier, puisse rentrer rapidement en Suisse. © DR
Amnesty International exige que Max Göldi, ici avec Rachid Hamdani en décembre dernier, puisse rentrer rapidement en Suisse. © DR

Libye Max Göldi libéré

10 juin 2010
Max Göldi, l'homme d'affaires suisse détenu en Libye, a été libéré le 10 juin.

Amnesty International se réjouit de cette libération. «Nous exigions sa libération immédiate depuis le début de sa détention, le 22 février dernier, car Max Göldi a été condamné au terme d’un procès inéquitable et nous le considérions comme un prisonnier d’opinion», explique Manon Schick, porte-parole de la Section suisse. «Nous exigeons qu’il reçoive rapidement un visa de sortie et puisse rentrer en Suisse. Plus rien ne s’oppose à ce qu’il puisse quitter la Libye.»

Merci pour votre don

Votre engagement est notre force. Merci pour votre don