Syrie Informations au sujet de Zainab al Hosni

5 octobre 2011
Amnesty International avait annoncé fin septembre 2011 que la famille de Zainab al Hosni avait découvert son corps par hasard dans une morgue. Certaines informations diffusées à la télévision syrienne indiquent maintenant que la fille de 18 ans serait en vie. Amnesty International effectue actuellement des recherches sur ce cas avec l’aide de sources dignes de foi.

Ces éléments soulèvent bien entendu des interrogations à propos des informations diffusées le 23 septembre 2011 sur la mort de Zainab al Hosni et la découverte d’un corps à l’hôpital militaire de Homs. Cette déclaration reposait sur des renseignements fournis par des personnes ayant un lien avec cette affaire et qui avaient transmis à l’organisation une vidéo montrant un corps démembré. Si ce corps n’était pas celui de Zainab al Hosni, il devient évident que les autorités syriennes doivent révéler l’identité de cette personne, la cause et les circonstances de sa mort, et pourquoi il a été dit à la famille de Zainab al Hosni que ce corps était celui de la jeune fille.

Amnesty International cherche à découvrir ce qu’il s’est exactement passé dans cette affaire et ce qu’il est réellement advenu de Zainab al Hosni. Comme toujours, cette tâche est rendue plus difficile par le fait que, tout comme d’autres organisations de défense des droits humains, Amnesty International n’a pas pu se rendre en Syrie, malgré ses demandes répétées auprès du gouvernement, pour pouvoir pleinement enquêter sur des affaires de ce type. L’organisation diffusera dès que possible des informations plus complètes; à ce stade, la situation est loin d’être claire.

Votre don les protège

De l’aide pour les enfants traumatisés par la guerre Votre don les protège