Syrie Un groupe armé procède à des exécutions sommaires

5 novembre 2012
Une vidéo est apparue, qui semble montrer un groupe armé en train de procéder à l'exécution sommaire en masse d'hommes sous sa garde dans la province d'Idlib, en Syrie.

Dans cette vidéo, qui aurait été filmée à un poste de contrôle près de Saraqeb, dans la province d'Idlib, au moins dix hommes, que certaines personnes pensent être des membres des forces de sécurité capturés, sont frappés à coups de poing et de pied avant que des membres du groupe armé ouvrent le feu sur eux. On ignore combien de personnes ont été tuées lors de ces faits mais, selon les médias et une organisation humanitaire syrienne, le bilan s'élèverait à 28 morts.

Ann Harrison, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International, a déclaré :

«Ces images choquantes montrent un crime de guerre potentiel en cours et font état d'un total mépris pour le droit international humanitaire de la part de ce groupe armé.»

«Jusqu'ici, Amnesty International n'a pas été en mesure de s'assurer de l'identité du groupe armé qui a procédé à ces exécutions sommaires et aucun groupe n'en a pour l'instant revendiqué la responsabilité. Mais nous allons continuer à enquêter sur ces faits et nous appelons une fois encore toutes les parties au conflit à respecter les lois de la guerre et à s'abstenir de torturer, maltraiter ou tuer leurs prisonniers.»

Dans un récent rapport, Amnesty International notait une brusque augmentation du recours aux exécutions sommaires et extrajudiciaires de civils et de membres de groupes armés, notamment de membres de l'Armée syrienne libre, par les forces gouvernementales. Ce rapport indiquait qu'à plusieurs reprises des corps ont été découverts, les mains ligotées, près du siège des services de renseignement de l'armée de l'air à Alep.