Veillée pour Alep à Berne, le 14 décembre 2016. © Amnesty International
Veillée pour Alep à Berne, le 14 décembre 2016. © Amnesty International

Veillée silencieuse pour Alep Berne doit agir en faveur des victimes

Mis à jour le 19 décembre 2016
En soutien aux habitants d’Alep et aux victimes du conflit syrien, des militants ont organisé des veillées silencieuses à Berne et Lausanne les 14 et 18 décembre. La Section suisse d’Amnesty International appelle la Suisse à agir en faveur des victimes du conflit syrien. L’organisation a adressé les revendications suivantes aux autorités:
  • Le gouvernement et le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) doivent examiner la possibilité d’une nouvelle action limitée de regroupement familial. Les Syriens résidant sur le sol helvétique doivent pouvoir faire venir de façon non bureaucratique en Suisse leurs parents qui seraient touchés par les combats ou les déplacements de population. Les demandes de visas humanitaires doivent être considérées avec célérité et largesse.
  • Berne doit aussi poursuivre et étendre ses efforts dans le domaine de l’aide humanitaire, y compris le soutien financier de camps de réfugiés en Jordanie et au Liban.
  • La Syrie symbolise les échecs des mécanismes visant à prévenir les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité. Le Conseil fédéral doit donc s’engager en faveur d’une réforme des mécanismes de décision du Conseil de sécurité de l’ONU lors de crises humanitaires.
Votre don les protège

De l’aide pour les enfants traumatisés par la guerre Votre don les protège