Syrie Projection du film Tadmor

7 février 2017
Amnesty International est partenaire de la projection du film Tadmor. Tadmor fait référence à une prison tristement réputée de Palmyre, en Syrie. Depuis la fin des années 1980, des milliers de personnes y ont été torturées à mort. Au vu des rapports actuels sur la pratique de la torture et les exécutions dans la prison militaire de Saidnaya à Damas, le film prend un caractère tristement actuel.

Tadmor, le nom arabe de la ville de Palmyre, est une prison militaire tristement réputée, dans laquelle le régime syrien a torturé de nombreuses personnes et procédé à de nombreuses disparitions forcées, pendant des décennies. Le groupe armée autoproclamé «État islamique» a fait exploser la prison en 2015.

Des opposants politiques libanais ayant dans les années 1980 subi la violence des services de sécurité syriens, reconstituent les locaux de la prison dans une école abandonnée d’une banlieue de Beyrouth.

Des tables rondes auront lieu à la suite de certaines premières avec la réalisatrice Monika Borgman et le ralisateur Lokman Slim ainsi qu’un ou une représentant·e d’Amnesty.

Delémont: 11 mars,  18 heures, cinéma La Grange

Ste Croix: 13 mars, 19 h 30 , cinéma Royale

Neuchâtel: 14 mars, 20 heures, cinéma Minimum

Genève: 15  mars, 17 h 30 et 20 h 30 Uhr, cinéma Spoutnik

Oron: 18 mars, 17 heures, Cinéma d'Oron

Lausanne: 18 mars, 20 heures, Zinema

Tramelan: 20 mars, 20 heures, Le Cinématographe