© Droits réservés
© Droits réservés

Tunisie: Action lettre pour Chaïma Issa Condamnée pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression

Lettres contre l'oubli – mars 2024
Chaïma Issa a été condamnée à douze mois de prison avec sursis par le tribunal militaire de première instance de Tunis, le 13 décembre 2023. Il lui est également interdit de voyager et «d’apparaître en public». Elle a été déclarée coupable d’inciter les militaires à désobéir, de propager des rumeurs et d’offenser le chef de l’État.

Chaïma Issa est une militante réputée en Tunisie. Cette écrivaine célèbre n’aurait jamais dû être inculpée, car elle n’a fait qu’exercer pacifiquement son droit à la liberté d’expression. La situation des droits humains en Tunisie s’est beaucoup détériorée : de nombreux tribunaux manquent d’indépendance, et la liberté d’expression est attaquée.

Chaïma Issa fait l’objet d’une enquête pour un «complot» présumé, parce qu’elle a rencontré des diplomates étrangers ainsi que d’autres figures de l’opposition tunisienne. Un tribunal militaire avait également ouvert une enquête sur Chaïma Issa pour avoir critiqué les autorités lors d’une émission radio.

Or selon le droit international relatif aux droits humains, les affaires contre des personnes civiles ne peuvent pas être traitées par les tribunaux militaires.

Dans ce contexte inquiétant, nous demandons aux autorités tunisiennes l’abandon immédiat de toutes les restrictions et charges retenues contre Chaïma Issa. Elles doivent s’abstenir de prendre de nouvelles mesures qui menacent les droits humains et s’engager à honorer les obligations de la Tunisie au regard du droit international.
 

Passez-à l'action : Défendez les droits de Chaïma Issa !

Veuillez écrire une lettre courtoise en arabe ou français au Président de la Tunisie pour lui demander d’annuler la condamnation prononcée par un tribunal militaire à l’encontre de Chaïma Issa. Demandez-lui également de s’abstenir de prendre de nouvelles mesures qui menacent les droits humains et de s’engager à honorer les obligations de la Tunisie au regard du droit international.

Monsieur le Président

Je vous écris car je souhaite vous faire part de ma vive préoccupation au sujet de Chaïma Issa qui a été condamnée à douze mois de prison avec sursis par le tribunal militaire de première instance de Tunis, le 13 décembre 2023. Il lui est également interdit de voyager et «d’apparaître en public». Elle a été déclarée coupable d’inciter les militaires à désobéir, de propager des rumeurs et d’offenser le chef de l’État.

Cette écrivaine célèbre n’aurait jamais dû être inculpée, car elle n’a fait qu’exercer pacifiquement son droit à la liberté d’expression. La situation des droits humains en Tunisie s’est gravement détériorée : de nombreux tribunaux manquent d’indépendance et la liberté d’expression est attaquée.

Je vous demande d’annuler la condamnation prononcée par un tribunal militaire à l’encontre de Chaïma Issa, de vous abstenir de prendre de nouvelles mesures qui menacent les droits humains et de vous engager à honorer les obligations de la Tunisie au regard du droit international.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’expression de ma haute considération.

Adresser la lettre à

Président de la République tunisienne
Kaïs Saïed
Palais présidentiel de Carthage, 2016 Carthage, Tunis, Tunisie
c/o Ambassade de Tunisie
Kirchenfeldstrasse 63
3005 Berne

Merci d'adresser les lettres postales au Président exclusivement via l'ambassade de Tunisie !

E-Mail: [email protected]

Twitter: @TnPresidency
Facebook: https://www.facebook.com/Presidence.tn/

- Salutation: Monsieur le Président
- Taxe postale: Suisse: CHF 1.20

Copies à

Ambassade de Tunisie
Kirchenfeldstrasse 63
3005 Berne
Fax: 031 351 04 45
E-mail: [email protected]

 


Télécharger
Modèles de lettre
» Modèle de lettre pour Chaïma Issa - français (fichier Word)

Les deux lettres du mois de mars 2024 avec les infos et les modèles de lettre en français:
» Lettres contre l'oubli de mars 2024 - complet, infos et lettres (fichier Word)
» Lettres contre l'oubli de mars 2024 - complet, infos et lettres (fichier PDF)