Une mère et son enfant en gare de Münich. © shutterstock
Une mère et son enfant en gare de Münich. © shutterstock

Berne, 20 Novembre 2017 Remise de l'appel Dublin au Conseil Fédéral

A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, Amnesty International et d’autres organisations partenaires remettront au Conseil fédéral l’«Appel contre l’application aveugle du règlement Dublin», signé par 33'000 personnes et soutenu par plus de 200 organisations.

Le règlement Dublin permet à la Suisse de renvoyer un grand nombre de demandeuses et demandeurs d’asile vers le pays par lequel ils sont entrés en Europe. Le secrétariat d’Etat aux migrations applique ce règlement d’une manière très stricte: même des personnes vulnérables (familles avec enfants en bas âge, personnes malades) sont renvoyées dans des pays où une prise en charge adéquate n’est pas garantie. Des enfants sont arrachés de leurs classes en milieu d’année ou doivent interrompre un traitement médical ou psychologique. Certains d’entre eux sont même séparés de l’un de leurs parents.

A l‘occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre prochain, nous voulons rappeler à la Suisse ses obligations de protection envers les enfants réfugiés et leurs familles. Parents, professeur-e-s, personnel soignant, citoyen-ne-s de tout bord : par le biais de l’«Appel contre l’application aveugle du règlement Dublin», 33'000 personnes et plus de 200 organisations demanderont aux autorités fédérales de traiter les demandes d’asile de personnes arrivées en Suisse par un autre Etat européen, lorsque des motifs humanitaires et de compassion le justifient.

Rejoignez-nous pour la remise des signatures lundi 20 novembre, de 11h à 11h30 devant la Chancellerie fédérale, Gurtengasse 5, Berne !

Merci pour votre don

Votre engagement est notre force. Merci pour votre don